Actu
Catherine Trautmann réélue à la présidence du Fonds Eurimages

Catherine Trautmann réélue à la présidence du Fonds Eurimages

14 janvier 2021 | PAR Manon Bonnenfant

Le Fonds Eurimages vient de réélire Catherine Trautmann à la présidence. Celle qui en était déjà à la tête depuis 2016 a été unanimement choisie pour un nouveau mandat de quatre ans.

La nouvelle est tombée dès le début de ce mois : le Comité de direction du Fonds Eurimages a décidé – au terme d’une réunion tenue en décembre 2020 – de réélire la même directrice : Catherine Trautmann. Femme politique strasbourgeoise et membre dévoué du Parti Socialiste, elle connait depuis la fin des années 80 une carrière politique locale, nationale et européenne on ne peut plus louable. Sa contribution – en tant que Ministre de la Culture et de la Communication sous Jacques Chirac – peut se résumer en deux axes majeurs : la défense des grandes institutions culturelles et la place croissante attribuée aux collectivités. Elle croira fermement au rôle capital des grandes métropoles dans la création artistique et son processus de diffusion. 

Son amour inconditionnel pour la diversité culturelle et le dévouement dont elle a fait preuve en tant qu’ancienne Ministre la conduira à intégrer la présidence du Fonds Eurimages en janvier 2017. Créée en 1988, ce fonds culturel du Conseil de l’Europe participe au soutien et à la promotion du cinéma indépendant. Avec un budget annuel d’environ 27,5 millions d’euros et actuellement 38 Etats membres, Eurimages stimule les professionnels du secteur à coopérer autour de cinq angles : la coproduction cinématographique, la distribution en salles, l’exploitation, la promotion ainsi que l’égalité hommes/femmes (en particulier depuis la polémique mondiale MeToo). Le rôle de Catherine Trautmann en tant que présidente est donc de représenter l’image, les combats et dialogues portés par le Fonds, cette nouvelle année étant véritablement cruciale dans l’avenir d’un tel secteur.

Une réélection félicitée par la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot, qui souligne l’excellent bilan du premier mandat de Catherine Trautmann. En espérant que son second le soit tout autant. A noter que depuis sa création, 540 millions d’euros ont été dépensé pour le soutien de 1080 coproductions européennes.

Visuel : © Conseil de l’Europe

« Le Silence est d’ombre », une vie dans les limbes
« Shiva baby », présenté en France dans le cadre du Festival Français du Film Juif
Manon Bonnenfant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture