Actu

Agenda des savoirs : les 9 conférences du mois de mai 2018 Spécial Mai 68

Agenda des savoirs : les 9 conférences du mois de mai 2018 Spécial Mai 68

26 avril 2018 | PAR Yaël Hirsch

Ce mois-ci, notre agenda des conférences porte les couleurs de Mai 68. A Paris, Nanterre, Londres ou au Mans, un large choix de colloques, séminaires, lectures et ateliers de réflexion pour s’intéresser aux différentes dimensions de ce mouvement majeur de l’histoire contemporaine.

13

Du 2 au 4 mai : « Empreintes étudiantes des années 1968 dans le monde » à Sciences-Po Paris et la Sorbonne Université.

Le GERME, Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants, la Cité des mémoires étudiantes et le Centre d’histoire de Sciences-Po – Paris organisent un colloque sur Mai 68 et les traces laissées par les différents mouvements étudiants dans le monde. L’effet tâche d’huile de cette contestation protéiforme a permis une diffusion sociale et géographique du mouvement donnant lieu à différentes manifestations bien au-delà des frontières françaises. Le comité se penchera donc sur cette portée internationale de l’événement et la particularité de chaque mouvement, replacé dans son contexte local.  Avec le soutien, notamment, du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris 1/CNRS) de l’Université Paris-Sorbonne, du Collège militaire royal du Canada et de l’Université de Trente.

le 2 à la Sorbonne, Amphithéâtre Richelieu, le 3 à Sciences-Po Paris et le 4 à la Sorbonne Université, rue Serpente.

Retrouvez le programme ici

Du 2 au 6 mai : « Global 68 // Solidarités, alliances et histoire globale » à Paris, Nanterre et Londres.

Dans le cadre des 50 ans de Mai 68, la Fondation Maison des sciences de l’homme, l’Université de Pittsburgh, l’Université Paris Nanterre et le Birkbeck College de l’Université de Londres proposent un cycle de conférences qui analysera et interrogera les mouvements et transformations profondes dans les domaines politique et culturel qui ont fait de 1968 une année extraordinaire au niveau mondial. Au Viet-Nâm, en Amérique latine, en Algérie, l’anti-américanisme et l’anti-capitalisme ont nourri la lutte pour la libération. Une histoire globale de mai 68 mais aussi une histoire d’en bas qui souhaite valoriser le rôle souvent estompé et pourtant essentiel des ouvriers, femmes, étudiants et peuples autochtones.

Ces cinq jours de conférences rassembleront une quarantaine de chercheurs et artistes : Angela Davis, Tariq Ali, Peter Linebaugh, Max Linz, Kristin Ross, Lewis Gordon, Marco Bertozzi, Silvia Federici, Achille Mbembe, Vijay Prashad, Ronald Judy, Françoise Vergès…

A Paris, Nanterre et Londres.

Deux dates importantes à retenir :

Le 3 mai : Solidarités et alliances : une soirée exceptionnelle en présence de la philosophe et militante féministe Angela Davis mondialement connue pour sa lutte contre le racisme, le sexisme et le système carcéral américain, et l’historien et écrivain Tariq Ali, farouche opposant à la dictature militaire du Pakistan, devenu une figure de la gauche internationale. Tous deux converseront avec la chercheuse et militante Françoise Vergès et l’historien Marcus Rediker, qui donneront ensuite la parole au public. A 20h au Théâtre Nanterre-Amandiers, 7 Avenue Pablo Picasso, 92000 Nanterre. 

Le 2 mai : Conférence de presse : avec Tariq Ali, Angela Davis et les quatre chercheurs à l’initiative de Global 68 : Oscar Guardiola-Rivera (Birkbeck College, Université de Londres), Marcus Rediker (Université de Pittsburgh), Sylvie Robic  (Université Paris Nanterre) et Françoise Vergès (Collège d’études mondiales, Fondation Maison des sciences de l’homme).

A 19h30 à la Fondation Maison des sciences de l’homme, 54 bd Raspail, 75006 Paris.

Découvrez le programme ici 

Le 7 mai : « L’esprit de mai » – Théâtre / lecture au théâtre de l’Odéon

Citadelle de Mai 68, l’Odéon fut le théâtre de l’effervescence intellectuelle et révolutionnaire du mouvement. A l’occasion du cinquantième anniversaire de l’événement, l’établissement souhaite rappeler l’importance de ce lieu occupé pendant un mois par les militants. Une soirée en deux parties est organisée : d’abord, une performance historique par l’historien et critique de théâtre Antoine de Baecque puis un Abécédaire de Mai avec la participation de nombreux écrivains, acteurs, historiens, sociologues et philosophes.

A 19h30, Théâtre de l’Odéon, Place de l’Odéon Paris 6.

Plus d’informations

Le 7 mai : « CONVERSATIONS ON CULTURE #2 MAI 68 » au Mona Bismarck American Center 

L’essayiste et spécialiste de la pop culture américaine, Greil Marcus, dialoguera avec le réalisateur et scénariste français Olivier Assayas autour de Mai 68 et sa résonance actuelle. Ils aborderont les différents bouleversements des rues du monde entier pour questionner ce moment clef de l’histoire contemporaine. En partenariat avec le Nouveau Théâtre de Montreuil.

Le 7 mai de 19h à 20h au Mona Bismarck American Center, 34 Avenue de New-York, Paris 16.

Plus d’informations ici

Le 16 mai : « 68: étudiants – diants – diants!? » – Pour une histoire des années 68 au Centre Pompidou

Le Centre Pompidou organise un cycle de douze conférences sur mai 68. Jusqu’au 18 mai, un historien intervient chaque jour pendant une heure pour éclairer un aspect de cette histoire. Le 16 mai, le politologue Robi Morder, l’archiviste et historien Jean-Philippe Legois et l’historien Alain Monchablon, tous les trois spécialistes des mouvements étudiants, s’intéressent au « mai étudiant » paradoxalement négligé en ce cinquantième anniversaire de 1968.

A 12h30, Centre Pompidou Place Georges Pompidou, Paris 4.

Plus d’informations ici

Le 17 mai : journée d’étude « Les mondes de 68  » à la BNF

La BNF propose une journée d’études autour de son exposition « Icônes de mai 68 » et à l’occasion cinquantième anniversaire de l’événement. Cette journée d’étude s’intéresse à la réception dans la presse française des événements des pays de l’est et propose une histoire visuelle de mai 68 avec des photographies, icônes, affiches et images.

De 9h30 à 18h30 Petit auditorium, Quai François Mauriac, 75 706 Paris.

Plus d’informations ici

Du 28 avril au 20 mai : « Mai 68 en théorie » au Centre Pompidou

Le Centre Pompidou organise une manifestation autour des enjeux théoriques de Mai 68. Après le séminaire animé en février et avril par le philosophe Patrice Maniglier et le sociologue Laurent Jean-Pierre, des ateliers de création théorique sont proposés aux visiteurs du 28 avril au 20 mai. Une table, des chaises, de quoi écrire et surtout des extraits de textes à partir desquels nous sommes invités à développer notre propre réflexion sur les événements de Mai 68. Des médiateurs et médiatrices seront présents pour accompagner et guider les visiteurs.

Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou Paris 4.

Plus d’informations ici

Du 22 au 24 mai : « Mai 68 en quarantaine » à l’ENS Lyon

Bien plus qu’un évènement, Mai 68 est un processus dont les répercussions se sont illustrées non seulement dans la société et la pensée politique mais aussi la philosophie, l’art et la littérature. L’Ecole normale supérieure de Lyon propose d’étudier la pluralité des effets de Mai 68 en associant la sociologie, l’histoire, les sciences politiques, les études littéraires et la philosophie.

A l’ENS Lyon, 46 allée d’Italie 69 007 Lyon.

Découvrez le programme ici

Les 23 et 24 mai : Le droit à la ville vu des quartiers populaires à l’Université de Nanterrre

Du 2 mai au 22 juin, l’Université Paris Nanterre accueille plusieurs colloques offrant différents éclairages sur Mai 68.  Organisé par des sociologues, géographes et urbanistes, le colloque des 23 et 24 mai propose un retour sur le grand projet d’un « droit à la ville » pour les habitants, émergeant en 1968 et porté par la suite par l’une des figures universitaires tutélaires de l’université, Henri Lefebvre. L’équipe de sociologues, géographes et urbanistes analyseront les effets de ce projet de 1968 à aujourd’hui.

Université Paris-Ouest Nanterre, 200 Avenue de la République 92 000 Nanterre.

Retrouvez tout le programme proposé ici

Le 25 mai : « Mai 68 : 50 ans ! Mémoires, représentations, traces &  (ré)interprétations » à l’Université du Mans

Un colloque organisé à l’Université du Mans au passage de la « rumination mémorielle » au temps historique de l’analyse distanciée des événements de Mai 68 par les nouvelles générations. Comment ces dernières reçoivent-elles ce « passé historique » ? Que reste-t-il de Mai 68 dans la mémoire collective et la société actuelle ? Telles sont les deux questions présidant à ce colloque. A noter :  Sylvette Denèfle de l’Université de Tours animera une séance à 15h45 :  « La CGT et le mouvement étudiant en Mai 68 : vécus de deux militantes ».

Le Mans Université, Avenue Olivier Messiaen 72 085 Le Mans.

Consultez le programme ici

Le 25 mai : « L’esprit 68 » à la Maison de la Poésie

La Maison de la Poésie nous propose d’écouter la quête du chanteur français Cyril Mokaiesh à la recherche de l’esprit de mai 68. Avec ses textes politiques très ancrés dans les problématiques sociales de son époque, l’artiste épouse à la fois le romantisme et la combativité citoyenne. Il se penche cette fois-ci sur la littérature, la musique, les discours et les mots qui ont fait bouger le pays il y a 50 ans.

157 rue Saint-Martin Paris 3.

Plus d’informations ici

Visuel © Philippe Vermès – Assemblée générale

Avec WalkBeirut, un tour de la capitale libanaise pas comme les autres
Ut musica poesis : Conlon et l’Orchestre de Paris en plein romantisme allemand
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *