Suscinio : le domaine des ducs de Bretagne fête ses 800 ans

8 août 2018 Par
Christophe Dard
| 0 commentaires

A l’occasion de cet anniversaire, le château situé dans le golfe du Morbihan, sur la presqu’île de Rhuys, dévoile une riche programmation pour cet été 2018, un nouveau parcours scénographique, des visites, des animations pour toute la famille et un spectacle son et lumière sur l’histoire mouvementée de la Bretagne et sur les grands mythes de la légende d’Arthur.

 

Le château de Suscinio

 

Des paysages que toutes les cartes postales rêvent d’arborer… Le golfe du Morbihan est l’une des plus belles baies du monde. L’Île aux Moines, ambassadrice des voiles aux couleurs chamarrées, les croisières toujours partantes pour prendre le large mais qui finissent toujours par revenir se reposer aux embarcadères, les tables qui se délectent d’huîtres, de galettes bretonnes, de kouign-amman et se désaltèrent de cidre, les kayaks et les plages, les mégalithes survolées des légendes bretonnes, les sentiers où l’on peut croiser le vent en train de randonner, les landes, les maisons de granit, la thalassothérapie au Miramar La Cigale à Port du Crouesty… Le golfe du Morbihan est, comme l’a écrit André Gide, « une aquarelle sans ligne ». Depuis 2014, cette destination incontournable située en Bretagne Sud est devenue le 50ème Parc Naturel Régional français.

 

L’histoire du château de Suscinio

L’un des joyaux du golfe est le domaine de Suscinio, le monument historique le plus visité du Morbihan.

Niché sur la Presqu’île de Rhuys, plus précisément à Sarzeau, au milieu des bois et des marais, Suscinio, dont le site était au départ un prieuré bénédictin, est construit au début du 13ème siècle par le duc de Bretagne, Jean Ier. Bâtir un château placé à quelques pas de la mer et sur des terres agricoles est plutôt intéressant. D’ailleurs, un parc de 2600 hectares est aménagé à la même époque.
Au cours des deux siècles suivants, d’importants travaux sont entrepris et deux grands logis résidentiels sont érigés par les ducs Jean IV et son fils Jean V.
Mais la guerre de Succession de Bretagne, de 1341 à 1381, dans le prolongement de la Guerre de Cent Ans, transforme le palais résidentiel en forteresse. La tradition veut d’ailleurs que le célèbre connétable Bertrand du Guesclin aurait percé dans une courtine la « brèche » qui porte son nom lors de la reprise du domaine aux troupes anglaises.

 

© E.Jezequel

© E.Jezequel

 

En 1491, les troupes du roi Louis XI s’emparent de Suscinio, détenu depuis plus d’un siècle par la famille de Montfort. Le roi veut alors rattacher la Bretagne à la couronne de France. Relais de chasse favori des têtes couronnées, la demeure appartient à la duchesse Anne de Bretagne puis le roi François Ier intègre Suscinio aux biens de la Couronne de France en 1532. Plus tard, Charles IX vient souvent dans ce château avec sa mère Catherine de Médicis.

Au 18ème siècle, le domaine tombe dans l’oubli. Bien national à la Révolution, il échappe de peu à la destruction. Vendu, pillé, Suscinio est miraculeusement sauvé et figure sur la première liste des Monuments historiques en 1840.

Acquis par le département du Morbihan en 1965, des restaurations sont menées pour redonner du lustre à un lieu totalement dépecé. Les travaux et les recherches scientifiques se poursuivent actuellement. Les fouilles ont permis de retrouver de véritables trésors tel un splendide pavement de 300 mètres carrés, 30 000 pavés médiévaux aujourd’hui présentés en partie à l’intérieur du château, au 3ème étage du logis ducal.

 

©E.Jezequel

© E.Jezequel

 

A vos agendas

Pour cet été 2018, Suscinio présente une programmation exceptionnelle et inédite pour célébrer ses huit siècles d’existence. Le domaine est mis à l’honneur avec des visites guidées et un parcours immersif dédié à légende du roi Arthur et de la Table Ronde au sein du logis merveilleux, une scénographie immersive de 2000 mètres carrés constituée de vidéomapping, d’habillages sonores et de jeux de lumière. Des animations sont proposées autour du château dont un campement de chasse qui nous replonge au Moyen Âge et un spectacle nocturne inédit.

 

© Rabouan

© Rabouan

 

Tous les jours à 10h45, 12h15, 13h45, 15h15, 16h45, 18h : Visite guidée du château.
Jusqu’au 23 août, les mardis et les jeudis à 22h : La nuit à Suscinio : un spectacle son, lumière et effets spéciaux raconté par Philippe Torreton sur la passionnante histoire de la Bretagne, de ses mythes et de ses légendes. Final pyrotechnique. Les soirs de représentation, le château est ouvert à la visite à partir de 20h exclusivement pour les spectateurs. Prévoir des vêtements chauds, des couvertures et des sièges pliables.

 

De nombreuses animations sur le campement de chasse (nouveauté 2018):

Tous les jours sauf le samedi de 11h à 13h et de 14h30 à 18h : Tir à l’arbalète : un animateur vous initiera à cette arme de chasse utilisée au Moyen Âge.
Du dimanche au jeudi à 11h30, 12h30, 15h, 16h et 17h : des saynètes théâtralisées mettent en scène Gauvin, le veneur de Suscinio. Amusant et ludique.

 

©Rabouan

© Rabouan

 

Dans les marais :

Tous les jours à 16h : visite guidée des marais. Les milieux naturels de Suscinio sont exceptionnels, d’anciennes salines, des marais et des roselières qui longent un cordon dunaire. Ils regorgent d’espèces étonnantes et notamment une grande variété d’oiseaux.
Du lundi au vendredi à 10h30 : animation « becs, pattes, plumes ». Une sensibilisation à la biodiversité du domaine de Suscinio pour le jeune public.

Christophe Dard

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Domaine de Suscinio
Route du Duc Jean V 56370 Sarzeau
Ouvert tous les jours de l’année/ De 10h à 20h en août et de 10h à 19h en septembre
02 97 41 91 91
suscinio.fr