SHHH ! : places de théâtre à gagner

18 septembre 2008 Par marie | 4 commentaires

shhhShhh, une société où tout est interdit…ou presque, et quand cela ne l’est pas c’est que c’est obligatoire. Vous ne pouvez donc pas vous tromper.  Il est entre autres mal-venu de parler, rire, chanter, transpirer, s’ébattre, s’ébrouer, touiller son café avec une touillette, se regarder, respirer, faire l’amour… Pas marrant, marrant… si ce n’est la pièce « Shhh », écrite par le jeune auteur espagnol et portée sur la scène par 7 comédiens, 1 canari, 3 cookis, 1 chinois, 3 club de golf… autant d’interprètes tout aussi géniaux les uns que les autres.
Shhh a été présenté cet été au Festival « Nous n’irons pas à Avignon » à Vitry sur Seine. Pour ceux qui n’avaient pas la chance d’y être et qui auraient envie d’assister à cette comédie « débridée » mise en scène par la compagnie du Teatro 13, vous n’avez qu’à poster un commentaire. Les 5 premiers gagneront une place pour la représentation du lundi 22 septembre à 21h04 au théâtre Comédia – Salle des pavés à Paris. A vos claviers !

Voici la « bande annonce » de la pièce présentée au festival « Nous n’irons pas à Avignon » (Vitry sur Seine) :

Pour voir la vidéo de la bande-annonce, cliquez ici

 Et le myspace de la compagnie : cliquez ici

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. zilber

    shhh
    j’ai hâte d’aller me taire et d’ouvrir mes yeux au théâtre…
    et le public il a le droit de rire ?

  2. Housset

    Un bon bout de temps que le théatre ne m’avait pas apporté tant de fraîcheur…

    Shhh, ce n’est pas seulement un nom rocambolesque, impossible à prononcer.
    Et heureusement !!
    C’est l’histoire d’une société totalitaire, inspiré de 1984, du meilleur des monde et de Brazil…
    Ok, mais c’est beaucoup plus que ça!

    Quel rythme!
    De l’orchestre de chambre à la fanfare des plus chahutée!

    Le Jeux de scène bien huilé des acteurs, l’attention particulière portée aux costumes et aux décors, ainsi que ce rythme bien maitrisé font de cette pièce une réelle réussite dans son genre

Laissez un commentaire: