Cruauté, humanité et salut ? « De la Maison des morts » par Frank Castorf à l’opéra de Munich

8 juin 2018 Par
Nicolas Chaplain
| 0 commentaires

L’opéra de Munich présente De la Maison des morts, l’ultime opéra de Leoš Janácek conçu d’après Dostoïevski. Frank Castorf signe une mise en scène ni provocatrice ni scandaleuse mais stimulante, riche en références, intelligente et puissante, féroce et poétique même, fidèle à l’esprit de l’écrivain russe qu’il connaît parfaitement et affectionne. Castorf explore à nouveau l’âme russe et les questions obsessionnelles liées au bonheur, à la liberté, à l’existence de Dieu, au capitalisme…