[Chronique] de l’album « Géopoétique » Retour triomphal du maître Solaar

8 novembre 2017 Par
Gilles Herail
| 0 commentaires

Dix ans que l’on attendait le grand retour de Mc Solaar ! Son nouvel album Géopolitique est un classique instantané, aussi bon dans le moderne que dans le rétro. Un pur bonheur. 

A lire également ici, notre interview d’Mc Solaar à propos de la sortie de l’album.

geopoetique

MC Solaar a une place à part dans le patrimoine musical français. Pionnier du hip-hop hexagonal, rappeur poète aux influences multiples, artiste à la fois populaire et pointu. 8 albums en 26 ans de carrière, où le style Solaar s’est sans cesse renouvelé, sans jamais renier son écriture. Les deux premiers single de son nouvel album tant attendu nous avaient franchement fait peur. On redoutait la crise de jeunisme niveau musique complétée de relents de vieux con côté paroles. Le reste de l’album est en réalité tout le contraire, réussissant un étonnant mélange de modernité et de rétro.

Le plaisir des mots est évident et le flow n’a pas pris une ride. Géopoétique est un joyeux micmac musical qui passe du jazz à Gainsbourg en passant par la pop africaine, la chanson française ou le rap US. Mc Solaar sait toujours nous embarquer dans des morceaux qui prennent la forme de quasi courts-métrages. Conservant un sens du détail et de l’ambiance qui se rapprochent du cinéma. Les thématiques sont nombreuses, l’humeur parfois légère, parfois profonde. Et les fans seront comblés par ce nouvel album ludique, raffiné, efficace, émouvant. Un vrai coup de maître.

Mc Solaar, Géopoétique, Play Two, 2017.

Visuel : © pochette de l’album