« Comment être seul » de Rebecca Dinerstein, Rencontre au fjord de deux juifs new-yorkais

20 juin 2016 Par Yaël | 0 commentaires

Parmi les « jeunes »auteurs étrangers, l’américaine Rebecca Dinerstein, chouchoute de Jonathan Safran Foer, fait une entrée remarquée dans notre été.Comment être seul est un roman écrit dans un archipel norvégien au dessus du cercle polaire et qui ne manque ni de sentiments, ni de famille, ni de chaleur.
Note de la rédaction :

Larguée par son petit copain « fils de » en plein début d’été, Frances, 21 ans, renonce à aller avec lui au japon pour poursuivre un étape importante dans sa formation d’artiste : assister Nils, un artiste norvégien qui ne travaille qu’avec du jaune, à finir un projet de maison dans l’archipel des Lofoten au cercle polaire. Un quotidien studieux s’installer jusqu’à l’arrivée de Yasha, 17 ans, fils de boulanger juif new-yorkais, venu respecter les dernière volontés de son père pour l’enterrer « au bout du monde ».

Roman vivant et vibrant avec des portraits familiaux pas piqués des hannetons, Comment être seul est un livre moraliste sans être moralisateur qui dépeint une bien chouette histoire d’amour. Le style nerveux et bouillonnant de Rebecca Dinerstein séduit, ainsi que sa subtile interrogation sur l’histoire et la tradition juives. Une jolie pièce, originale, à découvrir dès à présent en librairies.

Rebecca Dinerstein, Comment être seul, trad. Caroline Nicolas, Actes Sud, 320 p., 16.69 euros. Sortie le 1ier juin 2016.
visuel : couverture du livre


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: