Un cinéma de moins Avenue des Champs-Elysées.

4 août 2016 Par Antoine Roynier | 0 commentaires

Le Gaumont situé au 50 avenue des Champs-Elysées a fermé ses portes définitivement dimanche. Cette événement témoigne de la transformation de « la plus belle avenue du monde » en lieu touristique.

Le Gaumont Ambassade a fermé définitivement ses portes le 31 juillet. Les raisons ? Selon l’entreprise, le lieu ne répond plus aux « standards de qualité, de confort et d’accessibilité » et « l’espace du hall et des dalles» n’est pas « adapté aux personnes à mobilité réduite ». Une autre salle obscure disparaît sur les Champs-Elysées. Le cinéma inauguré en 1959, constitué de 7 salles et 1568 fauteuils, était pourtant un établissement important du septième art parisien. Il sera remplacé par un magasin de chaussures.

Une preuve de plus de la transformation de la « plus belle avenue du monde », qui comptait à un moment vingt salles de cinéma. Il en reste aujourd’hui quatre. Les Champs-Elysées deviennent un lieu principalement touristique rempli de magasins de luxe ou de grandes enseignes de restauration.

 

La fermeture de cet endroit emblématique du cinéma parisien a agité les réseaux sociaux. Le réalisateur Jean-Paul Salomé a, par exemple, déploré sur Twitter cette annonce en indiquant que : « c’est en voyant Le Voyou en 1970 au Gaumont Ambassade que j’ai eu envie de faire du cinéma ».

Visuel: © Twitter


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: