« The Man That Killed Hitler and then the Bigfoot : un film de héros en demi-teinte » [Critique]

19 septembre 2018 Par
Simon Théodore
| 0 commentaires

Engagé dans la compétition crossover de la 11ème édition du festival européen du film fantastique de Strasbourg, Robert D. Krykowski propose un premier long-métrage au titre à rallonge : The Man Who Killed Hitler and then the Bigfoot. Malgré un héros à la personnalité profonde et une trame intéressante, ce film s’avère être moyen.