Duvivier, Renoir, Barratier… le Front Populaire sur les écrans

4 mai 2016 Par Aurélie David | 0 commentaires

Julien Duvivier, Jean Renoir et Christophe Barratier, trois cinéastes au même point commun : le Front Populaire. Ces réalisateurs français, contemporains de cette époque ou non, ont traité dans leurs films de cette coalition des partis de Gauche, au gouvernement de 1936 à 1938 durant la IIIe République, et qui fut à l’initiative de grandes réformes sociales. A l’occasion des 80 ans du Front Populaire, Toute La Culture revient sur le cinéma inspiré de cette période.

- La Belle Equipe de Julien Duvivier.

La Belle Equipe est un drame réalisé en 1936 par Julien Duvivier (Pépé le Moko (1937), Panique (1947), Le Petit Monde de don Camillo (1953), Voici le temps des assassins (1956)). Ce film dépeint l’histoire de cinq chômeurs parisiens : Jean (Jean Gabin), Charles (Charles Vanel), Raymond (Raymond Aimos), Jacques (Charles Dorat) et Mario (Raphaël Medina). Suite à leur succès à la loterie nationale, ils s’associent et rachètent un ancien lavoir afin de le transformer en Guinguette. Mais cette équipe d’amis, aux fondements fragiles, subit son destin qui semble s’acharner sur elle. Le réalisateur Julien Duvivier a, cependant, été contraint de changer la fin de son film, car cette dernière fut jugée trop négative pour coller à l’image du Front Populaire, fraîchement arrivé au pouvoir à l’époque.

- Les films de Jean Renoir.

Jean Renoir (La Grande Illusion (1937), La Règle du jeu (1939)), a réalisé deux films traitant du Front Populaire : La vie est à nous et La Marseillaise. Le premier, réalisé en 1936, est un film de propagande commandé par le Parti communiste français (PCF) à l’occasion de la campagne électorale du Front Populaire. A travers des documents filmés et des scènes de fiction, ce film dépeint des instants de vie de la réalité de l’époque au sein du monde ouvrier, du monde paysan et de la bourgeoisie.

Le second, réalisé en 1938, ne traite pas directement du Front Populaire mais lui est dédié. A l’origine, Jean Renoir aurait aimé parlé de mai 1936, mais il savait que son film ne serait jamais sorti. En 1937, il déclare alors : « Nous nous sommes rabattus sur l’époque qui offrait le plus de similitude avec la nôtre : la Révolution française ». En effet, La Marseillaise est une fresque historique sur cette période où l’on assiste à l’enthousiasme d’un groupe d’amis marseillais qui décide de s’engager dans la Révolution après la nouvelle de la prise de la Bastille.

- Faubourg 36 de Christophe Barratier.

Faubourg 36, réalisé en 2008, est le deuxième long-métrage de Christophe Barratier, réalisateur du film à succès Les Choristes en 2004, de La Nouvelle Guerre des boutons en 2011, et de L’Outsider dont la sortie est prévue cette année. Avec à son casting notamment, les acteurs Gérard Jugnot, Clovis Cornillac, Kad Merad et Pierre Richard, ce film fait écho à La Belle Equipe de Julien Duvivier par les similitudes de son scénario. En effet, cette comédie dramatique dessine l’histoire de trois chômeurs qui tente de donner une seconde vie au « Chansonia », une salle de music-hall, avec pour toile de fonds la vie sous la direction du Front Populaire.

Crédits : ©Affiche et bandes-annonces officielles des films.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: