[Mostra, Jour 2] Les grands sont là

2 septembre 2016 Par Elie Petit | 0 commentaires

Deuxième jour de compétition à la Mostra de Venise. L’occasion de découvrir les nouveaux Wenders, Villeneuve et une belle surprise israélienne, Laavor et Hakir.

Pour « Les beaux jours d’Aranjuez », Wim Wenders a choisi de tourner en français son nouveau film en compétition pour le Lion d’Or. Un moment de partage intimiste dans des méandres intérieurs déroutants. Regard intéressant sur la création littéraire et portrait d’une féminité qui ne demande qu’à se dévoiler pour mieux se connaître et se comprendre. Notre critique ici.

 

C’est ensuite l’équipe de Denis Villeneuve qui a présenté le dernier-né du réalisateur canadien. Arrival est un grand film de science-fiction qui allie brillamment suspens linguistique, héroïsme au féminin et heptopodes bavards. Avec Arrival qui sort en décembre en France, Denis Villeneuve commet une nouvelle fois un chef d’oeuvre, pour les fans de science-fiction et pour les autres aussi. Critique, ici.

 

La belle surprise de la journée vient de Laavor et Hakir (Through the Wall) de Rama Burshtein. Acclamé par un public tout le long hilare, la comédie met en scène Michal, sorte de Bridget Jones ultra-orthodoxe à la recherche de son futur. Après plus de 150 dates, elle décide changer de méthodes et planifie son mariage seule et attend du ciel l’arrivée de l’élu de son cœur, dans 22 jours, ni plus ni moins.

through-the-wall-laavor-et-hakir-venice

En compétition en ce 3ème jour de Mostra, Nocturn Animals de Tom Ford et Frantz de François Ozon.

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: