[Savoirs] Les 8 conférences du mois de mars 2017

2 mars 2017 Par
Camille Thermes
| 0 commentaires

Le mois de mars s’annonce riche en événements culturels de tous ordres. N’oublions pas les rencontres et conférences plus savantes organisées lors de ce mois, décidément bien rempli ! Voici la sélection Toute la culture des dates à retenir.

eyes-on-a-table

En premier lieu, est organisée le vendredi 3 mars une journée d’étude autour du thème de la réunification à partir des romans de l’écrivain allemand Günter Grass. Accueillie au sein de l’Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm, cette journée s’annonce transdisciplinaire, entre politique, art, économie et questions juridiques.

Les 4 et 5 mars, l’Editathon Art+Feminism revient pour un week-end. L’initiative, lancée entre autres par Flora Katz pour la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette semble se pérenniser. Depuis 2015, ce marathon de l’Internet propose de pallier au manque de visibilité des artistes femmes sur ce qui est aujourd’hui l’encyclopédie la plus consultée au monde : Wikipédia. Sont proposés des conférences autour de la représentation des femmes artistes ainsi que des workshops. Tout le monde peut venir contribuer via un formulaire à remplir à l’enrichissement de Wikipédia en apportant des ajouts et corrections aux pages biographiques consacrées aux artistes femmes, ou même en créer de nouvelles, lors de ce marathon féministe. De quoi se mettre en jambes avant le 8 mars !

Après cela, nous vous proposons une conférence le 10 mars autour du thème de l’érotisme. En partant de l’Olympia de Manet qui fit scandale en 1863, car jugée trop « réaliste », pour arriver aux nus de Picasso et en passant par Cézanne ou Dalì, il s’agit de faire un tour d’horizon du nu dans l’art contemporain.

En cinéma, le cycle de conférences initié en janvier autour de grands réalisateurs français se poursuit à la BnF. Le 15 mars, François Ozon sera l’invité pour parler de l’écriture du cinéma ainsi que des diverses approches scénaristiques possibles. Puis les 1er, 8 et 29 et mars, seront invités, respectivement, Pascale Ferran, Fabrice Gobert et Bertrand Blier.

Le mercredi 15 mars toujours, de 14h à 22h, est prévu un colloque Collège des Bernardins intitulé « États, Religions, Laïcités : les nouveaux fondamentalistes. Enjeux nationaux et internationaux ». L’institution catholique se propose de réfléchir sur la crise actuelle du modèle républicain de la laïcité, ajoutant qu’il s’agit surtout, au vu de l’actualité de « s’intéresser aux parcours fondamentalistes se réclamant de l’islam ».

Les 19 et 20 mars se tiendra le Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française. au Conseil Economique, Social et Environnemental (Paris, 16e). Il s’agit d’une première édition organisée par la Fondation du Judaïsme français. Après les événements qui ont secoué l’année 2016, le thème retenu est « la montée des violences » et ces deux journées de réflexion s’annoncent d’ores et déjà particulièrement denses.

Le Centre d’étude du fait religieux contemporain organise quant à  lui le 29 mars une journée autour de la « Pluralité religieuse et l’unité républicaine ». Elle sera précédée d’une soirée d’ouverture avec la projection du film « Les hommes libres » le mardi 28.

Pour clore cet agenda, reste à signaler que le 31 mars (ainsi que le 1er avril) aura lieu à la Sorbonne un colloque intitulé « Le proscrit, le banni, l’émigré. Les représentations littéraires et artistiques sous les régimes nazi et soviétique ». Alors que le XXe siècle nous a laissé la marque du totalitarisme, les différentes interventions amèneront à se saisir de la question de l’exil, qu’il soit intérieur ou forcé, en écho au titre des beaux « poèmes de pensée » de la philosophe Hannah Arendt, réédités l’année dernière : Heureux celui qui n’a pas de patrie.

Visuel : Remedios Varo, Eyes on a table, 1938 ©Flickr CreativeCommons


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *