La Fondation d’entreprise Hermès à la croisée des arts plastiques et du spectacle avec la 6ème édition de New Settings

16 juin 2016 Par Florence Prunier | 2 commentaires

Le programme lancé par la Fondation d’entreprise Hermès en 2011, New Settings, connait sa 6ème édition. Un tournant se dessine vers un engagement plus large dans le soutien de la création artistique contemporaine.

L’aventure a débutée il y a six ans par le soutien de quatre projets. Aujourd’hui, la Fondation d’entreprise Hermès en accompagne treize: une avancée significative dans le mécénat, un engagement toujours plus avant pour le spectacle vivant et des arts plastiques. La maison n’est pas seulement en collaboration avec ces deux domaines, elle se met à la croisée des chemins et aide les artistes à la création. Il s’agit également de faire la promotion des artistes, d’aider à la diffusion. Ainsi, le programme s’inscrit dans la tradition lancée par la Fondation d’entreprise Hermès qui s’est donné deux missions: faire valoir le savoir-faire, la transmission, et la création.

Cette année encore partenaire, et ce, depuis cinq ans, le Théâtre de la Cité Internationale présentera cinq spectacles, dont Monumental de Jocelyn Cottencin, qui travaille sur le jeu de l’image et s’interroge sur sa composition dans une interaction avec le public. Man anam ke Rostam bovad pahlavan d’Ali Moni est un spectacle fondé sur une interaction avec une marionnette, dont le titre, un proverbe persan, est employé pour dénoncer l’usurpation qui peut être faite d’un succès. On découvre également le spectacle d’Ola Maciejewska, Bombyx Mori, qui instaure un regard critique sur la danse: là où le corps, comme sujet, est souvent séparé de l’objet, la pièce propose de penser ou simplement de voir, la robe dansante. Le 4ème spectacle présenté, Cutting the edge de WHS/Kalle Nio, crée un mariage entre magie et changement visuel, invitant le spectateur sur le chemin du rêve et de la poésie. Enfin, I wish I could speak in technicolor de Simon Tanguy, Roger Sala Reyner et Fanny Futterknecht s’interroge sur les états altérés de la conscience, aux moments où la perception rejoint la sensation.

Nouveau partenaire, le Festival d’Automne propose des représentations créées par des artistes innovants, qui cherchent à repousser les frontières entre les arts, où esthétique et éthique se rejoignent. Ainsi, Boris Charmatz y présentera son spectacle Danse de nuit. Il s’agit pour ce spectacle de sortir de son cadre, de se décloisonner, pour investir les espaces publics, tels que les cours. Dans la continuité de cette idée, on pense alors à Christian Rizzo qui animera la cour de l’Hôtel-Dieu le temps d’une nuit autour d’un travail de son et lumière.

Le Théâtre Nanterre-Amandiers présentera pour sa part deux spectacles, à savoir Welcome to Caveland!- La nuit des taupes et DGMFS (Dents, gencives, machines, futur et société) par Lili Reynaud Dewar où est présentée Memphis, ville américaine, symbole des conflits raciaux et sociaux. Le Théâtre de la Ville présentera Mettre en pièce(s) de Vincent Dupont au Théâtre des Abbesses. Enfin, la Fondation se fait partenaire avec la FIAF (French Institute Alliance Française) à New York, ce qui permet à des artistes labellisés New Settings de présenter leurs œuvres au public new-yorkais.

New Settings franchit une nouvelle étape par d’autres engagements: la Fondation soutient autre autres « Egalité des chances », qui permet à une vingtaine de jeunes une formation de théâtre, et deux projets de formation de danse et de théâtre dans les banlieues de Sydney et à Berlin. Par cette ouverture à un plus grand nombre de projets, la Fondation d’entreprise Hermès montre son attachement au milieu artistique, autant dans la création que dans la diffusion de ses œuvres.

Visuel: ©Denis Darzacq / Agence VU’; WHS / Kalle Nio, Cutting Edge, © Kalle Nio; Ola Maciejewska, BOMBYX MORI, © Martin Argyroglo; Simon Tanguy, © Étienne Danthez; Christian Rizzo, © Mario Sinistaj; Danse de nuit, © Louis Theillier; Lili Reynaud Dewar, Entrée de la voie express Martin Luther King, Memphis, © Lili Reynaud Dewar; © Nature Theater Of Oklahoma


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. Ping : La Fondation d'entreprise Hermès &agrave...

  2. Ping : La Fondation d'entreprise Hermès &agrave...

Laissez un commentaire: