Tendances

Rocking Residence : les casques audios urbains et graphiques

Rocking Residence : les casques audios urbains et graphiques

25 mars 2011 | PAR Yaël Hirsch

Rockin Residence, toute nouvelle marque hollandaise de Streat Gear, débarque en France. Dessinés par des graffiteurs néerlandais, ces casques audios habillent vos oreilles à l’intérieur comme à l’extérieur. A élire comme compagnon privilégié de ce printemps…

Les graffiteurs de Rocking Residence régnaient sur La Haye dans les années 1990. Toujours très actifs, ils ont dessiné toute une gamme de casques audio pour assortir l’extérieur de nos oreilles avec leur intérieur.

Captant les fréquences entre 20 Hz et 20 kHz, ils sont branchable sur votre lecteur MP3, ou i-phone mais également sur une chaîne via un Jack fourni.

Dotés d’écouteurs molletonnés de 8 cm de hauteur et d’un fil qui peut aller jusqu’à 1.3 m avec bouton de volume intégrer, ces casques haut de gamme assurent un cocon ideal pour écouter sa musique en ville.

Mais la plus grande force des ces casques Rocking Résidence est bien sûr leur style. Ils se déclinent en 2 gammes :
– « Bold » (nu), avec des casques simples dans les couleurs  ciel, dark (gris), ink (noir) et vit (blanc) ou dans des motifs plus graphiques (Flinn) ou colorés (Miami).

– « Whooh! » comme son nom l’indique, propose des motifs et des couleurs vraiment originaux noir et or pour « Tribal », violet et or pour « fame » ou encore noir et argent pour « Silver pro ».

Deux autres gammes graphiques et funky, « Flow » et « Bomb », devraient bientôt apparaître sur le site.

Enfin, Rocking Residence, ce sont aussi des écouteurs  qui se déclinent comme des joyaux glitter (« Joy »), des lignes sportives (RunN) ou au contraire très épurées (/// XLNT).

Personnels, originaux et élégants, ces casques et écouteurs nés au pays des tulipes feront de vous un mélomane looké.

Page facebook de Rocking Residence, ici.

We Are One : soirée reggae, drum’n’bass, ragga, jungle le 1er avril à la Dame de Canton
Inharmonies de Philippe Manoury, Laurence Equilbey et Accentus chantent entre les notes
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *