Restaurants & Bars
Live report du 25 octobre : Apéro Vintage de Bordeaux, session cuisine rétro

Live report du 25 octobre : Apéro Vintage de Bordeaux, session cuisine rétro

26 octobre 2011 | PAR Liane Masson

Hier, mardi 25 octobre, s’est tenu la dernière session de l’année des Apéros Vintage de Bordeaux, évènements conviviaux organisés dans des lieux branchés de la capitale pour redorer l’image des Bordeaux, trop souvent considérés comme de banals vins de table. Après les sessions « mode vintage » et « rétro-cinéma », nous étions cette fois invités à une soirée spéciale « cuisine rétro ». Cela se passait au bar-restaurant Le Floréal, dans le 10e arrondissement de Paris. On y était, on vous raconte.

 

Ponctuels, nous arrivons à 18h55, cinq minutes avant le début de la soirée. Et nous sommes loin d’être les seuls à avoir pris les devants ! En effet, une foule de jeunes trentenaires fraîchement sortis du boulot est déjà amassée sur le trottoir, attendant impatiemment l’ouverture des portes du Floréal, bar-restaurant du 10e arrondissement exceptionnellement réquisitionné et réaménagé pour l’évènement. De nombreux collègues et/ou amis, dont beaucoup sont probablement déjà des habitués des Apéros Vintage, se sont visiblement donnés rendez-vous ici pour partager en groupe ce moment de plaisirs gustatifs et de convivialité. C’est pourquoi, avant même de pénétrer dans l’établissement à la devanture jaune (ex bar-PMU relooké à la mode sixties), on se dit que l’on est sur le point de participer à un apéro bien plus tendance que celui qui nous attendait chez notre voisin de palier !

A peine attablés à l’arrière de la salle rapidement bondée, nous sommes accueillis par Maxime, charmant sommelier qui nous propose de démarrer la soirée en goûtant un Entre deux Mers, Château Nicot 2010, agréable vin blanc sec, minéral et iodé : idéal pour entamer la dégustation avec légèreté. Et pour l’accompagner, on teste une croustillante brochette de gambas au basilic, premier tapas de la série rétro-créative imaginée par Carine Francart et Emilie Lang. Suivent de délicieuses noix de Saint-Jacques, coiffées d’un tartare d’algues qui relève subtilement leur goût. Nos papilles sont en plein éveil…

A la vue des mini-hamburgers que l’on voit s’approcher sur un plateau, on décide de passer au rouge. Maxime nous conseille un Château Brillette Moulis-en-Médoc 2005 (une année remarquable). Et celui-là, on n’est pas prêts de l’oublier ! Puissant, généreux, sensuel et charnel, il nous ravit dès la première gorgée. Le hamburger maison est lui aussi un régal. On mémorise aussitôt cette recette simple et originale dans l’idée de la refaire chez soi : paleron de boeuf haché, tomates cuites et fromage de chèvre, le tout surmonté d’un succulent petit oeuf de caille au plat.

Autour de nous, la foule se presse toujours plus nombreuse près des pôles dégustation. Les verres se vident et se remplissent à nouveau, les conversations vont bon train, emplissant le bar d’un brouhaha chaleureux, tandis que nous continuons d’apprécier notre découverte des vins bordelais au son de la playlist rétro conçue par Eva Peel O’Bar. De Piaf à Aznavour, on en arrive à Elvis, et à d’autres airs du passé de plus en plus festifs.

Pour finir, la viticultrice Laetitia Mauriac nous présente elle-même son Chateau La Levrette 2007. Corsé, boisé et légèrement épicé, il est moins surprenant que le précédent, mais néanmoins sympathique et très bien pour conclure la soirée.

21h00. On quitte le bar et son atmosphère aussi animée que décontractée avec toutes ces nouvelles saveurs en bouche. Pour nous c’est terminé, mais pas pour les convives les plus noceurs, qui poursuivent leurs discussions à l’intérieur ou en terrasse, une assiette de fromages ou de charcuterie à la main. Nous on s’en va, mais il est certain qu’on reviendra.

C’était vraiment le dernier Apéro Vintage de l’année ? Vivement l’année prochaine alors !

 

Festival Entrevues-Belfort du 26 Novembre au 4 décembre
Crème au Melaleuca DADO SENS, petits problèmes de peau, grandes solutions !
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *