Medias

Norman et Cyprien appartiennent désormais à Webedia

Norman et Cyprien appartiennent désormais à Webedia

15 septembre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Jusqu’où ira Webedia ? Le groupe média français n’arrive pas à guérir sa fièvre acheteuse et vient d’acquérir Mixicom, premier réseau de chaînes YouTube en France. Une belle opération commerciale à une heure ou les Youtubeurs sont devenus des stars à part entière. 

Norman et Cyprien ? Mais qui sont-ce ?? Si les 18-25 ans prononcent souvent ces deux noms, il n’est pas dit que tout le monde les connaisse. Et pour cause, les deux jeunes hommes sont des stars… sur Youtube. La chaîne Internet est en effet devenue un véritable théâtre de l’humour, un Bercy virtuel, et les « youtubers » les Gad Elmaleh et les Florence Foresti 2.0. Beaucoup sont les candidats au poste de « youtubers stars » mais peu sont les élus. Internet foisonne aujourd’hui de tellement de jeunes en quête de notoriété qu’il est difficile de trouver sa place. C’est pourtant ce qu’ont réussi à faire nos deux têtes d’affiches du jour, qui ne manquent ni de talent ni d’intelligence. Grâce à un format court d’environ 5 minutes, et d’un montage qui enchaîne les scènes de manière extrêmement rapide et rythmée, les deux jeunes ont réussi à se faire un petit, que dis-je, un gros succès. La dernière vidéo de Norman a, par exemple, été vue par 9 685 107 personnes. Le succès du jeune comédien est tel qu’il a même tourné dans le film Pas très normales activités en 2012, qui d’ailleurs est passé très inaperçu.

La compagnie française de divertissement numérique Webedia pouvait alors difficilement se tromper en rachetant  la régie publicitaire Mixicom, qui rassemble les grands noms des stars youtube. Cette nouvelle acquisition vient s’ajouter au nombre hallucinant de médias en ligne que détient Webedia : Purepeople, Puretrend et Purefans, easyvoyages, jeuxvieos.com et même Allociné, acheté en 2013 pour la « bagatelle » de 67 millions d’euros. Le groupe se paye donc une nouvelle jeunesse avec l’arrivée des stars Youtube dans ses bureaux.

Visuels : ©DR et affiche officielle du film

Brice de Nice : Le retour
[Critique] « Knock Knock » d’Eli Roth : un thriller décevant avec Keanu Reeves
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *