Restaurants & Bars
Le karaoké à la japonaise envahit Paris

Le karaoké à la japonaise envahit Paris

28 octobre 2014 | PAR La Rédaction

Une fois n’est pas coutume, nous avons testé un bar karaoké dont tout le monde parle. Il s’agit du BAM Karaoké Box. Le principe ? Des salles privatisées pour 8 à 15 personnes où pendant deux heures vous vous époumonez entre amis au son de vos tubes préférés.

Il faut dire que – contrairement aux karaokés classiques – l’idée n’est pas de jouer à Rising Star et d’en mettre plein la vue aux inconnus qui peuplent le bar. Laissez la performance vocale au placard et célébrez l’amour de la chanson.

Décor élégant pour ambiance intime

Le BAM Karaoké se différencie aussi par l’attention portée au décor. Un lieu élégant, une ambiance années 1920, et des salles au décor unique. Dans l’une d’elles, on s’inspire de Lichtenstein, dans l’autre on crée une ambiance cosy avec un papier peint art déco. Comme quoi, on peut moderniser un concept vieux comme le monde tout en restant attaché à des codes déco qui ont fait leurs preuves.

Un catalogue de 8 000 chansons

Petit plus non négligeable, sur le site, vous trouverez tout le catalogue en ligne des morceaux disponibles. Celui-ci est mis à jour régulièrement afin de coller aux derniers tubes de Bruno Mars et Rihanna tout en mettant en avant les grands tubes de la chanson française. En tout, plus de 8 000 chansons sont à votre disposition. Alors si vous voulez être sur que votre chanson préférée est référencée, il vous suffit d’un clic. Et c’est parti pour trois minutes de gloire assumée.

De notre côté, on n’avait pas vraiment organisé la soirée. On y est allé à l’aveugle et au final on a varié les plaisirs entre chanson française (Johnny, si tu nous entends) et morceaux un peu moins « mainstream ». Un grand écart assumé. Qui a dit qu’on ne pouvait pas chanter du Ophélie Winter tout en versant une larme devant du Léo Ferré ?

Parfait pour un EVJF ou un anniversaire

En plus, la salle est assez grande pour la transformer en piste de danse pendant que vos amis chantent. C’est la bonne idée si vous voulez organiser un EVJF ou les 30 ans de votre meilleur ami. D’ailleurs, c’est clairement un lieu pour trentenaires nostalgiques.

Les deux heures passent à une vitesse folle et le retour à la réalité est un peu dur. On serait bien resté deux heures de plus. Qui a dit que le Karaoké c’était ringard ?

Hela Khamarou

—-
Bam Karaoke Box
30 rue Richer, du mercredi au samedi, de 16h30 à 2h
12 à 18 euros/pers pour 2 heures

Visuel : ©Barbara Siegel

Guillaume Perret et Stefano di Battista & Sylvain Luc dans le cadre du festival Domaine Jazz
La mort en scène de Françoise Bertin
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture