Cinema

Michael Lonsdale invité d’honneur de Paris Cinéma 2011

Michael Lonsdale invité d’honneur de Paris Cinéma 2011

31 mai 2011 | PAR Yaël Hirsch

Mardi 31 mai, la conférence de presse de la 9e édition de Paris Cinéma à l’hôtel de ville de Paris a été l’occasion pour Bertrand Delanoë, Maire de Paris, de remettre la Grande Médaille de Vermeil de la Ville de Paris à Michael Lonsdale, invité d?honneur du festival. La présidente, Charlotte Rampling, Aude Hesbert, la déléguée générale et Anne Barjot, la secrétaire générale ont ensuite annoncé le programme foisonnant et alléchant de ce grand festival qui plaît tant aux parisiens.

C’est avec une joie non maquée que Bertrand Delanoé a remis la Grande Médaille de Vermeil de la Ville de Paris au moine du « Nom de la Rose » et de « Des hommes et des Dieux ». Avec une filmographie de plus de 120 films dont certains avec Marguerite Duras, Jean-Pierre Mocky (qui était assis à côté de lui), Joseph Losey et Claude Sautet, Michael Lonsdale est un monstre du 7e art. La 9 édition du festival Paris Cinéma qui aura lieu du 2 au 13 juillet lui rend un hommage en projetant 30 de ses plus grands films.

Hommage sera également rendu en leur présence au réalisateur polonais Jerzy Skolimowski (Deep end, Travail au noir, Essential Killing), à la comédienne Isabella Rosselini, au maître du cinéma d’animation Michel Ocelot (Kirikou et la sorcière), et à l’acteur et réalisateur Gael Garcia Barnal.

Barnal est probablement l’invité phare de cette édition de Paris Cinéma, puisqu’il représente bien la vivacité et la créativité du cinéma Mexicain, que le festival a souhaité mettre à l’honneur malgré les tensions qui existent entre la France et le Mexique autour de la détention de Florence Cassez et qui avait mené à l’annulation de l’année du Mexique à Paris (voir notre article). Un vingtaine de longs métrages mexicains seront projetés (dont trois avant-premières) et une dizaine de courts.

Comme chaque année, Paris-Cinéma organisera sa Brocante du Cinéma devant le MK2 et sur le parvis de la Grande Bibliothèque. La nuit du cinéma aura également lieu le 2 juillet, avec au choix une nuit du roman porno japonais, une nuit de fièvre philippine, une nuit mexicaine ou encore une nuit de femmes vampires. De même, face au succès du Karaoké ciné géant qui avait réuni plus de 3 000 personnes l’an dernier, cet évènement qui allie voix et 7e art reprend, au 104, le 13 juillet.

De nombreuses avant-premières sont prévues, dont « Polisse » de Maîwenn, prix du Jury à Cannes cette année, en ouverture, et « le moine » de Domink Moll avec Vincent Cassel en clôture. Autres avant-premières : le sulfureux « Melancholia » de Lars von Trier, « La piel que habito » d’Amoldovar, « Hors Satan » de Bruno Dumont, « Impardonnable » d’André Téchiné, et « La fée » de Abel, Gordon et Romy.

Enfin, huit longs métrages sont sélectionnés en compétition pour quatre prix (du public, pro, blogueurs, étudiants). Parmi eux, « La guerre est déclarée » de Valérie Donzelli (La reine des pommes) et « Sur la planche », de Leïla Kilani (tous les films en compétition ici).

Réservé aux professionnels, Paris Project permet encore une fois cette année de faire découvrir des projets de réalisation en développement.

Enfin, pour la première fois, Jérôme Bonnet exposera ses photos des « invités du Festival » et PIXAR fêtera ses 25 ans avec paris Cinéma.

 

Arnaud Cathrine lit les lettres à un jeune poète de Rilke, le 7 juin, à l’Odéon
Gemology prend soin de nos peaux précieuses
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *