Musique
Britney Spears, « I wanna Go »: règlement de compte

Britney Spears, « I wanna Go »: règlement de compte

23 juin 2011 | PAR Tristan Karache-Prudent

La star de la pop américaine continue de promouvoir son dernier album Femme fatale avec cette fois le clip de la chanson « I wanna Go » disponible dés aujourd’hui.

Musicalement parlant, la chanson est basée sur un refrain très pop, des couplets entrainants et le fond sonore electro/pop. Pour les images, le côté insolent de Brit-Brit entraine le spectateur dans un univers plutôt cool. Avec son t-shirt trash mickey, ses Docs Martins recouvertes de pics, elle remet en avant son côté rebelle. Même si il n’y a pas de réelle chorégraphie, l’ensemble demeure excellentissime pour le bonheur des fans. C’est donc très surpris qu’on regarde l’interprète avec des mèches roses nous conter son histoire à Los Angeles. L’histoire d’une star excédée par les abus des paparazzis qui souhaite profiter à fond de la vie en évitant les journalistes représentés à la fin par des robots « style terminator ».

On remarquera aussi les quelques clins d’œil qui balisent le clip tel que le plan où elle se dresse sur un taxi emprunté au film crossrider. De plus, sur ce même plan lorsqu’on est attentif, on peut apercevoir à l’affiche du cinéma « Crossroads 2: Cross Harder». Par ailleurs, elle rie gentiment des clichés des clips dont elle fait partie en inversant le rôle de la femme sexy mouillée jusqu’à l’os par un garçon qui s’asperge une brique de lait sur la figure. Pour finir, la dernière scène est exactement la même que pour le fameux clip « Thriller ». Seul bémol pour l’ensemble du clip, il ressemble terriblement à un remake de celui d’Avril Lavigne pour « What the hell« …

La tournée aux Etats-Unis pour son dernier album vient de commencer et les critiques sur ce dernier son étonnement bonnes. Le titre a été co-écrit et co-produit pour la chanteuse par Max Martin, Savan Kotecha et Shellback.

 

Entrez dans les coulisses du festival In
Scandale : un autoportrait de Van Gogh serait le portrait de son frère Theo !
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *