Tendances
Que faire pour la nouvelle édition de la nuit blanche?

Que faire pour la nouvelle édition de la nuit blanche?

20 septembre 2013 | PAR Mélanie Taverny

Rendez-vous le 5 octobre 2013 dans les rues parisiennes pour une nuit dite «magique» à travers différents lieux hauts en couleur. Le but est donc d’écouter de la musique ou de voir des spectacles à une ou deux heures du matin sans avoir l’air décalé!

nuit-blancheCette nuit fédératrice est ouverte à tous gratuitement. Sous la direction artistique de Chiara Parisi et de Julie Pellegrin, la nuit blanche investit une dizaine de lieux publics avec des créations originales comme des projections, des concerts à admirer. Cette douzième édition accueillera plus d’une soixantaine d’artistes mondialement reconnus tout en suivant les traces de l’édition précédente comme Cai Guo Qiang, le maitre des feux d’artifice des Jeux Olympiques de Pékin mais aussi Hassan Khan, pionnier de la musique électronique en Egypte.

A Paris, les toutes nouvelles Berges de Seine mènent le bal, mais d’autres parcours rivalisent d’ingéniosité comme le long du canal Saint-Martin ou encore dans les quartiers du Marais-République. Côté art contemporain capital, vous pourrez apercevoir par exemple les œuvres de l’artiste cubain Felix Gonzales-Torres à l’église Saint-Eustache dans le 1er arrondissement. Son art s’exprime à travers des guirlandes d’ampoules lumineuses qui évoquent différents thèmes tels que le racisme et la violence. Vous pourrez aussi découvrir dans le quartier de Belleville une projection vidéo «Hecatomb» de la polonaise Anna Molska. Ses œuvres témoignent d’une démonstration de la théâtralité et d’utopie révolutionnaires. Et vous pourrez également retrouver un jeu de piste tout au long du parcours où il faudra retrouver deux médailles confectionnées par les ateliers de la Monnaie de Paris et réaliseés par les graphistes Amzalag et Augustyniak. La nuit blanche n’oublie donc pas de mettre à son menu un peu de réflexion ludique, esthétique et politique…

En mode festif, toujours à Paris, imaginez-vous; marcher près de la Seine et lever la tête pour voir un quatuor à cordes retentir dans un hélicoptère! Ou encore se balader tranquillement entre amis et voir surgir au loin sous l’air d’une déclaration d’ ode aux amoureux, des feux d’artifice! C’est effectivement ce qu’il se passera. Il y en aura pour tous les goûts allant du concert classique au DJ et sa musique électronique. A travers une programmation alléchante et riche en démonstrations culturelles qui répond à diverses attentes du public, cette nuit blanche parisienne met la barre haute et espère rassembler plus de monde que la précédente! Côté accès, les lignes du métro 1 et 5 seront exceptionnellement ouvertes toute la nuit.

Au delà des murs parisiens, la nuit blanche se passera aussi dans toute la France et dans le monde entier comme en Espagne ou aux Etats-Unis autour de manifestations culturelles aussi abondantes et intenses qu’a Paris.

Visuel : (c) Affiche Nuit blanche 2013

Infos pratiques

[Live report] David Lemaître au Point Ephémère : un public conquis
50 et des nuances la parodie musicale, au Palace
Mélanie Taverny

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *