People

Ô Beatles, le Vatican pardonne tous vos pêchés

16 avril 2010 | PAR Cecile David

En 1966, John Lehnon lance dans une interview : « Nous sommes plus populaires que Jésus ». Oups. A l’époque, le Vatican avait condamné ses paroles outrageantes pour l’image de l’Église. Aujourd’hui, il pardonne.

Fête, drogue et rock’n roll ne font pas bon ménage avec le Saint Père. Les quatre garçons dans le vent étaient loin d’être des anges mais soyons lucides, leur musique était bien inoffensive. Seulement voilà, il suffit d’un petit mot en trop, d’une parole de travers pour provoquer les foudres du Vatican. La bande à Lehnon ne semble pas vraiment attristée par la nouvelle, mais tout de même.

Les excès du Fab Four ont été compensés par leur talent de musiciens, un don du ciel ? « L’Osservatore Romano », journal du Vatican, enterre  aujourd’hui la hache de guerre. « Leurs superbes mélodies, qui ont changé la musique pop à jamais et qui continuent de nous donner des émotions, sont comme des pierres précieuses. » Alléluia !

Denis Podalydès dans la peau de Sarkozy
Le Christ selon Verhoeven
Cecile David

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *