People

Louboutin : les semelles rouges envahissent des tableaux de la Renaissance

Louboutin : les semelles rouges envahissent des tableaux de la Renaissance

23 juin 2011 | PAR Laurene Saby

Christian Louboutin, le grand manitou de l’escarpin  fait dans la peinture. Le créateur de chaussures s’est associé au célèbre photographe Peter Lippmann pour créer le Lookbook de sa collection automne-hiver 2011. Si vous êtes masochiste, regardez, et pleurez sur votre compte en banque.

Des souliers faisant irruption dans des tableaux célèbres, notamment de la Renaissance, une belle audace du frenchy le mieux chaussé au monde. Christian Louboutin, pour son Lookbook présentant la collection prochaine, a sollicité le photographe Peter Lippmann, spécialiste du portrait et friand de natures mortes, pour shooter ses créations divines. Le résultat est d’une surprenante beauté : les photos (et oui ce sont des photos) réinventent de célèbres œuvres picturales datant entre autres de la Renaissance. Et dans chacune d’entre elles, on découvre, magistral et fier, un escarpin apparaissant comme par magie de manière inédite dans le « tableau ». Point de pieds fins, ni de mollets galbés, ni de chevilles fines pour mettre en valeur ces chaussures, présentées comme de véritables objets d’art : des Louboutin (!!!) A ce moment précis, un léger filet de bave s’écoule de votre bouche béate. Vos yeux s’illuminent d’une lueur machiavélique et vos mains cherchent fébrilement votre carte bleue, qui malheureusement, ne contient absolument pas la somme, en cette fin de mois, qui vous permettrait d’acheter ces bijoux pour pieds. Du calme, pour vous permettre de payer votre loyer et pour vous éviter un achat compulsif qui ferait faire un arrêt cardiaque à votre banquier, jouez plutôt en essayant de retrouver le tableau original correspondant à la photo actuelle. Pour vous aider, voici les titres des œuvres et les auteurs. Et, conseil d’ami, courez plutôt chez Minelli !

« Portrait d’une négresse » de Marie-GuillaumeBenoist

« Portrait d’une jeune fille » de Jean-Baptiste Corot

« Elisabeth d’Autriche » de François Clouet

« Madeleine à la veilleuse » de Georges de la Tour

« Marquise d’Antin » de Jean-Marc Nattier

« Whistler’s Mother » de James McNeil Whistler

« Santa Dorotea » de Francisco De Zurbaran

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(c) visuel : volcreole.com, artlistings.com, repro-tableaux.com, educnet.education.fr, cartes.bougeret.fr, promenadeculturelle.blogspot.com, steveartgallery.se

TF1réfléchit à un nouveau Koh-Lanta trés spécial
Gagnez 5 romans de François Alquier
Laurene Saby

2 thoughts on “Louboutin : les semelles rouges envahissent des tableaux de la Renaissance”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *