Mode

Studio 189 fait danser le front row new-yorkais

Studio 189 fait danser le front row new-yorkais

15 octobre 2019 | PAR Cloe Assire

Spectacle multidisciplinaire paraît instantanément plus adapté pour décrire le défilé de Studio 189 qui nous laissa bouche bée, le 10 septembre au sein des Spring Studios de New York. Entre danses, musiques, bonne humeur et vêtements colorés, retour sur cet incroyable « Héritage » venu d’ailleurs ! 

Nombreuses sont les personnes ayant fait le déplacement pour ce show : les bancs sont pleins à craquer de journalistes, influenceurs ou encore acheteurs, chacun à l’affût, prêt à prendre d’inoubliables clichés. La musique se lance et le défilé s’ouvre sur des danses tribales accompagnant une superbe chanteuse aux cheveux rouges vifs. Les corps, presque nus, sont couverts de paillettes dorées. New York est transportée : une première standing ovation applaudit cette performance avant même l’apparition des premiers mannequins.

 

Il faut dire que Studio One Eighty Nine, créée par Rosario Dawson et Abrima Erwiah, a récemment remporté le prestigieux CFDA Lexus Fashion Award. Leurs  vêtements sont fabriqués en Afrique, ce continent constituant la principale source d’inspiration des designers, et vendus aux Etats-Unis et au Ghana essentiellement. Les textiles artisanaux sont traditionnels, par exemple avec le batik, et leur création permet à la marque de développer des emplois dans des zones souvent en difficulté avec un fort engagement social. 

Ce sont donc bel et bien des mannequins souriants, pieds nus, venus des quatre coins du monde, qui défilent au rythme de musiques diverses : les morphologies sont variées, les âges le sont tout autant tandis que hommes et femmes marchent main dans la main. Quelques transexuels s’ajoutent également à cet incroyable meltingpot culturel et social.  Une énergie folle se dégage de l’ensemble, une énergie qui, peu à peu, nous envahit et nous entraîne. La Grosse Pomme s’éloigne rapidement de nos esprits, bien trop captivés par les palmiers qui, imaginairement, recouvrent les buildings un à un.

Tout est fait pour conserver la personnalité de chacun des mannequins, sublimés par des vêtements colorés mêlant influences importées tout droit du Ghana et culture urbaine américaine. L’ensemble est particulièrement graphique, les imprimés végétaux étant aussi présents que ceux à damier. Les tailleurs sont ajustés, les blouses élégantes et féminines, les combinaisons confortables et les shorts idéaux pour les étés trop chauds. En somme, un vestiaire idéal pour des looks androgynes et emplis de vie !

 

Photos : ©Studio 189

« Matthias et Maxime » : Le désir ou le manque
Chris Rea : Shamrock Diaries, On the Beach, Dancing with Strangers, Auberge, The Road To Hell…. les Rea-Issue enfin disponibles !
Cloe Assire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *