Mode
Rencontre avec Clara Vivien, spécialiste mode d’Artcurial : exposition et ventes à ne pas louper en ce début d’octobre !

Rencontre avec Clara Vivien, spécialiste mode d’Artcurial : exposition et ventes à ne pas louper en ce début d’octobre !

01 octobre 2022 | PAR Cloe Assire

Le 28 septembre, au cœur de la Fashion Week parisienne, la maison de ventes aux enchères Artcurial inaugurait sa semaine de la mode au sein de l’Hôtel Dassault et nous y étions ! Au programme ? Le vernissage d’une exposition combinant les œuvres proposées dans trois ventes différentes du département Mode & Accessoires de Luxe : « Artcurial X Charlie Le Mindu« , « Karl Lagerfeld, une collection allemande » et « Chanel Vintage Online« . L’occasion de réunir les milieux du marché de l’art et de la mode et d’interviewer la spécialiste mode d’Artcurial autour d’un cocktail à base de gin !

Et il y avait du monde à ce vernissage ! Entre le styliste Jean-Charles de Castelbajac, la journaliste Peggy Frey ou encore l’artiste Charlie Le Mindu en personne, il fallait se faufiler pour contempler les sculptures tricophiles, photographies, dessins, vêtements, bijoux ou encore sacs à main composant l’ensemble de l’exposition. Il fut tout de même possible de rencontrer Clara Vivien, arborant un pull Courrèges bleu électrique et une veste en vinyle noir signée Giambattista Valli, pour lui poser quelques questions sur cette exposition ouverte gratuitement au public jusqu’au 4 octobre.

Comment est venue l’idée de cette exposition et scénographie mêlant trois ventes ? 

Avec plusieurs ventes en préparation pour octobre 2022, je me suis dit qu’au lieu d’organiser une ou deux expositions différentes, pourquoi pas organiser une petite Fashion Week version Artcurial ? C’était l’occasion parfaite et je trouve que les différentes thématiques se complètent ! Une personne qui achète du Chanel, aimera le travail de Lagerfeld et une personne qui aime la créativité de Karl Lagerfeld, se doit de découvrir la créativité sans limite de Charlie Le Mindu. Nous avions déjà réfléchi à la scénographie, à la répartition des pièces dans l’espace mais bien entendu, rien n’est figé. C’est pendant le montage que tout se décide réellement. Parfois on a une idée en tête et la réalisation est parfois trop complexe donc il faut s’adapter et savoir rebondir vite ! Une fois terminé, c’est toujours un peu stressant de faire découvrir tout ça au public mais nous avons de très bon retours pendant le vernissage. Nos invités ont l’air de passer un très bon moment ! Il y a des personnalités du monde de la mode, des artistes, des institutions muséales etc…

Effectivement, la vente « Artcurial X Charlie Le Mindu » fait beaucoup parler d’elle : vente en salle, ce qui est peu commun pour votre département, cocktail pendant la Fashion Week, exposition, etc. Qu’est-ce qui la rend si spéciale pour Artcurial ?

La vente Artcurial x Charlie Le Mindu est à part pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est la première fois que des œuvres de cet artiste seront présentées aux enchères. Ensuite, la vente a été organisée en totale collaboration avec l’artiste, ce n’est pas quelque chose que nous faisons souvent dans notre spécialité. Et puis il s’agit de pièces uniques. Certaines ont fait l’objet d’expositions, d’autres ont été portées pour des défilés mais aussi pour des performances artistiques ou dans des clips vidéo comme par exemple l’œuvre Blonde Lips, portée par Lady Gaga dans le clip de Bad Romance. Enfin, le medium en lui-même est incroyable, des œuvres en cheveux naturels tressés, colorés, thermoformés… la créativité de Charle Le Mindu est sans limite. On est à la croisée de plusieurs disciplines : la coiffure, la mode et l’art contemporain. 

Les œuvres de Charlie Le Mindu seront donc vendues le 5 octobre pour la première fois aux enchères. Comment avez-vous estimé sa côte et comment s’est organisée votre collaboration ?

Etablir la côte de ces pièces n’a pas été chose aisée car comme je le disais, ce sont des pièces uniques. Chacune a demandé des mois de travail. Il a fallu trouver un juste milieu entre les coûts de production, le temps passé dessus par Charlie, si elles ont été exposées, portées par tel ou tel artiste. C’est tout un ensemble d’éléments qui nous a permis de fixer ces estimations ensemble mais dans les ventes aux enchères, il ne faut jamais oublier que ce sont les acheteurs qui fixent la vraie côte d’une œuvre.

Et on peut dire que Chanel a la côte et les ventes relatives à cette marque sont d’ailleurs fréquentes chez Artcurial. Quel est votre rapport à Chanel et quelle serait selon vous la pièce à acquérir à tout prix au cours de la prochaine vente online qui se tiendra du 21 au 27 octobre ?

Chanel n’est pas ma spécialité à proprement parler puisque je suis responsable des ventes de mode et d’accessoires de luxe en général chez Artcurial mais il est vrai que j’affectionne particulièrement cette maison. Karl Lagerfeld a su reprendre des codes déjà existants (le tweed, le camélia, les chaînes en métal doré…) et les a twistés d’une façon tellement créative, collection après collection que c’est un vrai plaisir de travailler sur des produits de cette marque. Selon moi, la pièce a acquérir à tout prix, c’est bien évidemment un sac Timeless Chanel. Qu’il soit en tweed, en jersey ou en cuir matelassé, c’est le sac le plus désirable au monde de mon point de vue ! Il ne cesse de prendre de la valeur et les prix aux enchères sont encore très intéressants.

L’exposition présente également des pièces issues d’une collection allemande sur le travail de Karl Lagerfeld, essentiellement des photographies et dessins, en vente jusqu’au 4 octobre. Qu’est-ce qui intéresse le plus les collectionneurs ?

Concernant la vente des œuvres de Karl Lagerfeld, en regardant les résultats des précédentes ventes aux enchères qui ont eu lieu très récemment, les dessins de mode sont les plus recherchés. Mais il est intéressant de voir que les vrais collectionneurs de photographies, s’intéressent de près au travail de Lagerfeld en tant que photographe. Il y en a donc pour tous les goûts !

Informations pratiques de l’exposition : jusqu’au 3 octobre de 11h à 18h, le 4 octobre de 11h à 15h chez Artcurial, 7 rond-point des Champs-Elysées, 75008, gratuit pour tout public

Crédits : @Artcurial

Un vendredi avec Emily et le Jury au Festival du film Britannique de Dinard
« Freda », le film qui brosse un portrait de la crise politique actuelle en Haïti
Cloe Assire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration