Mode
Quand Christie’s rencontre Schiaparelli

Quand Christie’s rencontre Schiaparelli

07 janvier 2014 | PAR Audrey Altimare

Après Vivienne Westwood et Anna Piaggi, l’établissement de ventes aux enchères Christie’s proposera une vente Elsa Schiaparelli le 23 janvier à Paris. Cette vente exceptionnelle a été annoncée par Marisa Berenson Schiaparelli, petite fille de la créatrice italienne.

Seront proposés plus de 180 lots issus des domaines de la mode et de l’art. Les articles les plus attendus sont un luminaire en bronze signé Alberto Giacometti, un portrait de la créatrice réalisé par Horst p. Horst et une blouse de soie violette issue de la collection Astrologie datant de 1939 et estimée entre 25 000 et 30 000 euros.

Créatrice du XXème siècle, Elsa Schiaparelli a marqué l’histoire de la mode avec le « Rose Shocking », nuance de rose qu’elle composa en 1937 et qui devint la couleur fétiche de la maison. Mélangeant aisément la mode et l’art elle fit entrer la fantaisie dans la mode parisienne, et comptait parmi ses amis des artistes comme Man Ray et Salvador Dali.

Alors que l’établissement avait fermé ses portes en 1954, l’homme d’affaires italien Diego della Valle, déjà à la tête de Tod’s et Roger Vivier, racheta la marque en 2006. Ajoutée au calendrier haute couture en fin d’année 2013, la consécration arrivera en janvier 2014 lors des présentations parisiennes. A la tête des studios du 21 place Vendôme, règne depuis septembre dernier Marco Zanini, ancien directeur artistique Rochas.

Visuels: Catalogue de la vente Christie’s et logo de la marque.

[Critique] « Les sorcières de Zugarramurdi » : guerre des sexes fantastique par Alex de la Iglesia
Décès de Saul Zaentz, producteur indépendant de classiques du cinéma
Audrey Altimare

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture