Mode

Le Nude, décryptage d’une tendance qui fait fureur

Le Nude, décryptage d’une tendance qui fait fureur

28 septembre 2012 | PAR Charlotte Bonnasse

Cet été, on l’a remarqué dans les lignes pures et évanescentes des robes en plumetis, dentelle de Calais, doupion de soie et autres descentes de cartons des greniers de nos (arrière?) grand-mères. Quand le tissu se réinvente pour mieux dessiner le corps. A l’heure des Fashion Weeks, l’étincelle qui met le feu aux poudres, c’est encore lui. Insaisissable, décliné sous toutes les formes, un style, une couleur qui n’en est pas une, qui est-il ? Petit éloge du Nude, ou comment le corps se rêve diaphane et lumineux.

Cette saison, tes baisers seront nus

Pas besoin d’être brune ni de s’appeler Nathalie Portman pour se déclarer dans le clan des Nude girls. L’idée-phare des campagnes de la saison : « le Nude va à tout le monde ». On garde le glowy de la tendance printemps-été et l’effet peau repulpée, et on rajoute du  mat, du mat et encore du mat. Sur les yeux, les ongles ou les lèvres, mais attention, jamais les trois en même temps! Le choix est vaste car la gamme balaie tous les tons, du beige très pâle au cappuccino marbré: beige, gris, rose poudré, taupe, marron glacé, chocolat, ivoire, beige gris, le nude, ça se tra-vaille ! Quels sont les must-have qui resculptent notre beauté naturelle de manière si décomplexée ? Pour les plus branchées, il y a des incontournables: le rouge à lèvres Autumn Leaves de Nars, composé de pigments translucides et d’ingrédients qui améliorent la condition des lèvres, le Lip cover (rose tulipe n°27 ou mocha glow) de Burberry qui redessine la pureté d’une bouche seventies, ou le Creamy Matte Lipstick warm beige de Bobby Brown (la marque américaine à la philosophie totalement nude) qui s’adapte parfaitement à chaque carnation. Dans la même lignée, on shotgun le Gloss rose exclusif de Bourgeois, dont la teinte s’ajuste au PH de chacune de nos bouches. Le Nano lip liner de Séphora fait aussi très bien l’affaire, en teinte Native Nude  (le beige rosé va à tout le monde), ou Cherry Chestnut pour des lèvres plus audacieuses sur un teint pâle. Côté vernis, la tendance est aussi au Law nail, alors ne ratons pas la collection de mini-vernis mini-prix nude de Bethsey Johnson pour O.P.I (Tickle France ou San Tan-Tonio), ou le « Charnelle » de Dior tout frais du mois d’août, avec sa teinte unique.

Pour un esprit boudoir

Prada, Barbara Bui, Dries Van Noten, Lanvin… les défilés l’ont tous élu teint de la saison : light et naturel, cet effet de lumière ultra-sophistiqué se conjugue parfaitement à l’intimité d’un boudoir ou d’une alcôve. Et pourtant, il se porte en pleine rue, faisant rayonner l’évanescence naturelle d’un visage ou d’un corps. La tendance Nude, c’est aussi un nu réinventé, assumé et décomplexé.

Visuels (c): Rouge à lèvres Autumn Leaves de Nars, Lip cover de Burberry.

George Balanchine à Garnier : une sensualité slave pour des étoiles lascives
La Littérature et le nu : entre atténuation et sublimation
Charlotte Bonnasse

One thought on “Le Nude, décryptage d’une tendance qui fait fureur”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *