Mode
La sélection du mardi : ça nous botte !

La sélection du mardi : ça nous botte !

01 octobre 2013 | PAR Mariska Konkoly

other stories

Allons, laissons de côté les jolies entrouvertures, colorées au moins, mettant en avant la dorure de nos pieds revenus d’un été certain. La pluie, ouvre les valves d’un nouveau discours, bottines de protection, bottes hautes et cuissardes s’il en faut. Une ère se lève alors, réinterprète le rock clouté bien connu depuis quelques saisons, laisse swinguer le joli compensé, s’amuse de pointures pointues. Les plus belles bottes qui nous bottent c’est maintenant.

Fermée, si peu.    La motarde, et ainsi qu’elle prête son nom jouait depuis plusieurs années la comptine de la boucle ravageuse et superposée, tantôt enrobée de clous sans mesure, tête de mort au palais et rock’n roll un peu partout. Bien soit loué, cette nouvelle venue qui réinvente avec futurisme cette botte, plonge dans les songes de « Matrix » et nous propose du dark ajouré. Comprenez, cette nouvelle forme jolie et discrète qui laisse le cuir en ouverture, propose d’entrevoir nos chevilles émues. A repérer, chez Jonak notamment pléthore de noir et de boucles à métal qui dessinent des caractères singuliers.

Pour compenser. Des bottes alors mesurant la mesure, élancées oui mais point n’en faut au confort, admirable souplesse de la semelle qui promet de doux vertiges. Cette maîtrise en hauteur habillée de proportions, laissent la place à la géométrie parfaite, formes qui s’embrassent en carré, triangles inversés, rehaussent le compensé d’une nouvelle ère. Ne parsemant plus les sandales, mais jouissant d’une compagne en dite bottes, chics et contemporaines. Chez &Other Stories, la maîtrise est donnée à la réinterprétation, chevauchées montantes décorées de transparence et de design classique s’amusant d’originales talonnades.

Vapeur à plat. Si ce basique s’était instinctivement montré discret, il refait surface en proposition classique et chevaline, intemporel modèle façonné de cuir et d’élasthanne. Ainsi, celles qu’on appelle par le nom de « boots », s’acoquinent de cette pâte en élastique, s’aplatîssent avec talent, muses en cuir brut, Camel couleur en avant. Et puis en douce ironie, vient la danse du daim, brut matière et douce d’éclat qui s’orne alors de vestiges pailletés, sur le talon alors, petites pierres précieuses et d’or. Chez Mellow Yellow, en bi-matières ainsi juxtaposées, jolies rondes à plat ventre, extirpent des délices bien coupés !

bottes

La têtue, pointue. Coquine et légère habillant de sensualité les talons aiguillés, haute allure vêtue de rouge sous la semelle, la bouture plantureuse en pointure à la tête triangulaire vient façonner les pieds d’un affinement en éclat. Bottine au creux de la cheville, ras les pâquerettes, la chaussette ajourée en pointillés, c’est l’âge d’or de la tenue pointue qui vient dessiner les souliers du froid. Elegance des soirées de l’hiver, ornement revenu dans la tendance, en manifeste sublime en apesanteur chez Nicholas Kirkwood, jolie mesure dorée chez Alexander McQueen.

Visuel (c) : DR et &Other Stories

Légendes : Bottines en daim et résille avec ornements, Nicholas Kirkwood, 770 euros. Bottines en cuir métallisé effet craquelé, Alexander McQueen, 570 euros. Bottes hauteur genoux en daim façon poulain, Isabel Marant, 1 150 euros. Bottines compensées en suède, &Other Stories, 175 euros. Boots en cuir noir, Jonak, 115 euros. Boots en cuir verni, Mellow Yellow, 139 euros.

 

Les concerts du mois d’octobre à ne manquer sous aucun prétexte
Programme de la Nuit Blanche 2013
Mariska Konkoly

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *