Actu
Programme de la Nuit Blanche 2013

Programme de la Nuit Blanche 2013

01 octobre 2013 | PAR Mélanie Taverny

images

C’est à travers un parcours comptant différents lieux que la Nuit Blanche parisienne va s’illustrer cette année. On vous donne rendez-vous samedi 5 octobre 2013! Cette édition promet d’être spectaculaire et vous fera lever la tête. Le ciel et les hauteurs de Paris vont devenir attractifs. Le mot d’ordre sera « Regarde en haut »…pour admirer concerts, expositions et arts de rue impressionnants. Cette édition qui voit plus loin, de long en large s’étendra à travers l’horizon céleste parisien pour une nuit fédératrice.

Aux Berges de Seine, retrouvez le chinois Cai Guo-Qiang, maitre des feux d’artifice et figure majeure de la scène artistique internationale. Il va orchestrer une ode aux amoureux par un événement pyrotechnique. Son œuvre va se réaliser sous la forme d’un triptyque ( One Night Stand, Let’s Play, Sorry Gotta Go). Venez retrouver pour «l’aventure d’un soir» cet artiste entre minuit et 2h du matin. Ces feux d’artifice seront visibles depuis les Berges de Seine rive gauche, entre le Pont -Royal et la passerelle Solférino.

Dans le même coin, c’est présentée seulement cinq fois dans le monde, que l’oeuvre du disparu compositeur allemand de musique électronique-acoustique, Karlheinz Stockhausen mettra en scène un quatuor à cordes dans un hélicoptère en vol. Ce spectacle demande un seul effort, lever les yeux au ciel. La musique sera mixée dans l’hélicoptère et au sol par une retransmission en direct. Lui rendant hommage, la performance live aura lieu de 18h à 20h à la Monnaie de Paris, et sur le Pont-Neuf puis de 20h à 7h rediffusée en boucle.

Cette édition a choisi d’amener le public vers un émerveillement au- delà des constructions parisiennes hors du temps et de l’espace. On quittera le temps terrestre pour une nuit et dériverons vers un autre espace artistique. Dans les quartiers de Belleville-Ménilmontant, vous retrouverez le musicien et plasticien Hassan Khan pour une installation lumineuse et sonore à travers la végétation du parc de Belleville pour nous transporter dans un autre monde en avant vers le ciel. Sollicitant la vue et l’ouïe, les visiteurs découvriront l’univers de l’artiste sous tous les profils dans toute sa splendeur de 19h à 7h du matin.

Retrouvez dans le même quartier une installation de l’artiste suisse Ugo Rondinone qui s’étend jusqu’à l’espace urbain. Il faudra lever la tête pour admirer son œuvre «Cry me a river» qui s’inscrit dans une série de grands arcs-en-ciel lumineux sur le mur Pignon dans le 11ème. Ancrée dans l’espace de l’au-delà, du ciel, cette création lui donnera du sens.

Dans les quartiers du Marais-République, autour de projections et de lectures tournées vers le haut, on pourra retrouver Chantal Akerman, grande figure du cinéma contemporain depuis les années 60. Sur la scène du théâtre du Châtelet, elle lira son dernier livre «Ma Mère rit» où différents thèmes seront exposés comme la Shoah ou encore la place de la femme dans la société. Toujours avec un regard porté vers le haut, on assistera à une projection de son film «Une voix dans le désert» évoquant la notion d’entre-deux, à la frontière entre l’Arizona et  le Mexique. Venez vous installer à minuit pour regarder vers le haut l’oeuvre de Chantal Akerman. Les œuvres artistiques qui seront présentées  pousseront en continu le regard des visiteurs vers le haut.

Toujours dans un esprit cinéphile, au Canal Saint Martin, on pourra venir voir le nouveau film d’animation du sud Africain Robin Rhode « A day in may». Attractif et animé, il représente un homme brandissant un drapeau noir se faisant sans cesse rattraper par des pinces à linge géantes. Au de-là du coté sordide, ce film nous transportera sur les murs de la ville vers un monde imaginaire où s’élèveront nos yeux au pont de la rue Louis Blanc.

Enfin tout en musique, les oreilles, les yeux et l’âme pourront être transportés au rythme de Jan St. Werner & Black Manual sur la scène du Point Ephémère. C’est autour d’une rencontre musicale avec les trois percussionnistes du groupe Black Manual que Jan St.Werner, leader du groupe électronique allemand Mouse on Mars se produira. Leur performance musicale vous fera voyager au son de la culture brésilienne pendant douze heures d’affilées à partir de 19h.

On vous donne donc rendez-vous samedi soir pour venir «lever la tête» avec nous et vous laisser porter et transporter hors de l’espace et du temps par ce que vous verrez ou entendrez. Détachez vos pieds du sol et élevez-vous pendant une nuit…

Tout le programme de la nuit blanche ici.

Visuel : (c) Affiche programmation Nuit Blanche 2013

Infos pratiques

La Flèche d’Or
Festival Beauregard
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *