Mode
La Sainte Catherine : une tradition qui se perpétue dans la Mode

La Sainte Catherine : une tradition qui se perpétue dans la Mode

29 novembre 2013 | PAR Marie Pichereau

Lundi dernier le milieu de la couture a salué une fois de plus, cette fête très particulière en faisant don de son savoir-faire et de son inventivité via la confection de différents chapeaux. Ils ont été admirés lors d’un défilé au théâtre des Champs-Elysées.

ste-catherineVéritable ode à la jeunesse, cette tradition des catherinettes tire ses origines du XVI siècle grâce à un personnage très important : Catherine d’Alexandrie. Celle-ci avait à l’époque été décapitée après avoir refusé un mariage qui lui demandait explicitement de renier sa foi. Par la suite elle avait été canonisée par l’Eglise catholique. Cet épisode a vu naître la fête éponyme du 25 novembre qui rendait hommage tous les ans aux jeunes filles de 25 ans qui ne sont pas mariées. Elles devaient se vêtir d’une tenue et d’un chapeau extravagant dans les tons jaunes et verts. Aujourd’hui on est passé d’une fête médiévale à un véritable hommage aux artisans de la mode. Seul la coiffe et les couleurs sont restés.

C’est sûrement parce que le chapeau était une pièce importante de cette fête que la tradition a perduré chez les modeux et les créateurs de Haute Couture. Paris et le Comité Montaigne avaient organisé cette année, un défilé qui a rassemblé plus d’une centaine de Catherinettes. Chapeautées par Chanel ou encore Dior, le vert et le jaune étaient plus que jamais en Vogue. Différents prix ont été remis parmi lesquels celui du chapeau le plus original (tradition oblige) et celui du plus bel ouvrage.

Visuels @ captures d’écran.

Festival NEMO à la Maison des Arts de Créteil !
Sidi Larbi Cherkaoui : création d’une nouvelle poétique du tango
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture