Mode

Collier « style esclave » Mango en plein coeur d’une polémique

Collier « style esclave » Mango en plein coeur d’une polémique

25 mars 2013 | PAR Marie Pichereau

L’affaire a défrayé la chronique il y a peu. La faute à la marque espagnole qui avait produit un collier en métal alors affublé du nom de « bijoux style esclave » et qui ressemblait à s’y méprendre à ceux portés durant l’époque de la traite…

Même si la marque s’est vite rendue compte de l’erreur gravissime qu’elle avait commise, le mal était déjà fait et la machine s’est accélérée très rapidement. Un collier de la honte commercialisé, il n’en fallait pas moins pour que les militants de la cause noire se réunissent et manifestent contre cette abomination. Le rassemblement s’était produit le mardi 12 mars au niveau de la fontaine du Châtelet. Entouré par des personnalités comme la comédienne Aïssa Maïga ou encore l’ancienne miss France Sonia Rolland, tous s’étaient réunis pour crier leur indignation. Vêtus comme des esclaves, chaînes aux pieds, certains des manifestants sont entrés dans le forum des Halles, pour protester contre la mise en vente dédits bijoux.

Selon une journaliste des Inrocks présente sur place, l’un des militants aurait expliqué : « c’est le sentiment d’une communication bâclée, d’une affaire prise par-dessus la jambe par Mango qui a entraîné l’indignation d’une bonne partie des Noirs de France », source Inrocks. Cette colère ne s’est pas essoufflée bien qu’elle ait déjà provoqué beaucoup de bruit, elle s’est ensuite amplifiée sur les réseaux sociaux. L’action a choqué et très vite la société de prêt-à-porter a du se résoudre à formuler des excuses publiques, pour que la polémique s’arrête. Problème celle-ci via son compte Twitter évoque un problème de traduction pour expliquer l’utilisation du terme d’esclave dans leur communication et dans la commercialisation des bijoux. Une excuse que certains jugent insuffisante. Peu de temps après l’enseigne formulait dans un communiqué de presse plus officiel : « n’avoir en aucun cas voulu heurter la sensibilité de qui que ce soit et avoir réalisé les modifications pertinentes sur toutes ses plateformes ».

L’erreur a été rapidement corrigée sur le site internet de la Marque. L’objet du scandale s’est transformé en « gourmette plaque métallique ». Après être retournée sur le site, il semblerait même que le bijoux ne soit plus affiché du tout.

Visuels : Capture d’écran/Source : Inrocks.

Carla Bruni nouvelle égérie Bulgari
The Dark Side of the Moon des Pink Floyd fête ses 40 ans: le groupe rend hommage aux fans
Marie Pichereau

One thought on “Collier « style esclave » Mango en plein coeur d’une polémique”

Commentaire(s)

  • Pascal

    La marque a beau avoir changé le nom du bijoux et fait des excuse publiques, il n’empêche que ce bijoux est largement inspiré d’un collier d’esclave… Quand la mode fait dans le mauvais gout…

    mars 27, 2013 at 16 h 18 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *