Tendances
Les tendances Printemps Eté 2011 : acte I La guipure

Les tendances Printemps Eté 2011 : acte I La guipure

18 janvier 2011 | PAR Avela Guilloux

Le moment des soldes,qui transforme n’importe quelle fashionista en shoppeuse frénétique à la limite de l’hystérie, signe aussi l’arrivée des nouvelles collections, celles devant lesquelles on va rêver ces 2 prochains mois, mais qu’on ne pourra pas porter parce qu’il fera encore vraiment trop froid. Alors à quoi faut-il s’attendre avec les beaux jours ? Première tendance dévoilée dans ce calendrier de l’Avent modesque : la guipûre.

Vous allez en entendre parler longuement dans les mois à venir, on va vous en servir en veux-tu en voilà, à toutes les sauces, et jusqu’à l’écœurement…La guipure ! ce petit nom a des consonances rétros à souhait, on a l’impression de se retrouver dans un atelier, entourée de  » petites mains », ou de retrouver des trésors enfouis dans les malles de nos grands-mères…mais la guipure, c’est quoi ?

Dans le dictionnaire , il est dit   :

Guipure : Espèce de dentelle, de broderie sans fond.Étoffe tissée de manière à rappeler la dentelle.

Donc, après nous avoir habillées de dentelle de pied en cap pendant la saison hivernale, les créateurs récidivent, en essayant de nous faire croire que cette fois-ci, c’est tout nouveau ! Non , ce n’est pas de la dentelle, c’est de la guipure !

Alors pour mieux comprendre :

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici de la dentelle

 

 

 

 

 

 

 

Voici de la guipure

C’est tout simplement une question de technique : l’une est brodée, l’autre est tissée. La dentelle ( surtout faite main comme sur la photo), est extrêmement fragile. La guipure présente l’avantage d’étre plus solide, et est d’ailleurs très souvent utilisée pour les voilages ou rideaux. Pas de panique, il ne s’agit pas là de vous  affubler d’une robe aux allures de rideaux pour rester tendance !  Car si les créateurs ont parfois de idées vraiment saugrenues, il  faut avouer qu’ils savent redoubler de créativité et d’inventivité pour créer chez nous ce besoin irrépréssible, celui qui vire à l’obsession et nous amène à prononcer ce type de phrase :  » Il me faut tout de suite cette robe ! »

Quelques exemples :

 

 

 

 

 

 

Fraîche et champêtre chez Etam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sobre et chic et chez les 3 suisses

L’exercice stylistique peut cependant s’avérer très périlleux, alors voici quelque règles à respecter quand on adopte une robe en guipure :

On mise sur du court, histoire d’éviter le côté robe de mariée, ou pire, le style  »  habillée avec un rideau ».

On tente au maximum d’éviter le côté  » dadame » : exit escarpins et ballerine trop sages, optez pour des chaussures qui boosteront un peu la silhouette  des compensées par exemple.

On accessoirise, pour bousculer un peu tout ça : du cuir, du sweat, du jean,un sautoir à plumes bref, il faut qu’on soit rock n’ roll !

Et si vous n’êtes pas sûre de la robe, adoptez un petit top….

Encore une saison sous le signe des robes et tops à la transparence étudiée, et à la féminité assumée. C’est encore loin l’été ?

 

Le Marigny en passe de devenir un théâtre de boulevard ?
Interview de I Am Un Chien!!
Avela Guilloux

2 thoughts on “Les tendances Printemps Eté 2011 : acte I La guipure”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    Soutenez Toute La Culture