Musique

Interview de I Am Un Chien!!

18 janvier 2011 | PAR Francois-Xavier Delaby

Un mois après la sortie de leur second EP, rencontre avec David et Doug de I Am Un Chien!!, duo « heavy electro » parisien dont la renommée ne cesse de grandir

Une notoriété qui commence à s’accroître. Pourquoi un deuxième EP plutôt qu’un album ?

DOUG : Parce qu’on avait encore le besoin de montrer ce que l’on pouvait faire et d’explorer différents styles avant de passer à l’album. On avait encore des choses à prouver, et cet EP nous permet également de trouver une ligne directrice.

DAVID : Il fallait refaire un EP. C’est un avant-goût avant l’album. Il nous aide à trouver cette identité I Am Un Chien !! Des titres comme « Seven Gore Machines » ou « Mirrors », peuvent nous aider à trouver la couleur de l’album que nous préparons.

Vous vous qualifiez de « groupe heavy electro » : le terme correspond plutôt bien lorsque l’on écoute cet EP. Mais on sent aussi une volonté de mélanger les styles, comme le montre « At the End of the Night », non ?

DOUG : On dirait un mélange entre Queen et Jurassic 5. C’est sûr que cet assemblage nous intéresse. Même sur « Seven Gores Machines »,  on retrouve un clavier sur une structure metal.

DAVID : Sur  « At the End of the Night » , on voulait vraiment créer une espèce d’ovni, avec ce hip-hop qui arrive un peu de nulle part. Mais en même temps on ne voulait pas faire un titre de hip-hop. Ce qui nous intéresse ,c’est justement ce mélange, ce brassage.  Dans l’ensemble, c’est  cette recherche qui nous motive.

On a la sensation lorsqu’on écoute l’EP, que c’est une musique écrite et pensée pour le live.

DAVID : C’est tout à fait ça. Dès le début, on pense à l’impact de la chanson en live. On écrit d’abord des chansons pour le live. C’est important pour nous. C’est là où on défend nos titres et c’est, avec le web, ce qui nous a fait connaître.

DOUG : Et puis c’est ce qu’on préfère. Depuis le début de I Am Un Chien !! on s’est toujours bougé pour jouer en live. C’est ce qu’on aime. On travaille ça. C’est aussi pour ça que l’on garde ce coté rock, que l’on défend sur l’EP mais aussi sur scène avec les guitares.

Vous défendez l’album à trois (avec Raphaël), mais vous composez à deux, et on voit aussi régulièrement José [frère de David, chanteur de Stuck in the Sound, NDR], qui compose I Am Un Chien!! ?

DAVID : On compose à deux: Doug et moi, et on joue sur scène à trois, avec Raphaël. Mais c’est vrai que José et les différents membres de Stuck in the Sound sont importants pour nous. José intervient pour discuter de la structure, ou même pour poser sa voix. En tout cas, c’est essentiel d’avoir son avis et celui des membres de Stuck  parce que I Am Un Chien !! leur doit beaucoup. Ils nous ont permis  de nous développer et ils ont eu confiance en nous.

Comment en arrive t-on à créer I Am Un Chien !! ? On se dit : en écoutant peu d’électro et en étant éduqué au rock indé ?

DAVID : On était deux, et donc sans  batteur. On s’est retrouvé à devoir manipuler des samples de batteries. Et comme on ne maîtrisait pas énormément ces logiciels, on a dû se débrouiller avec des sons qui tapent tout le temps dans le rouge. Et maintenant ce coté qui envoie de façon permanente, c’est un peu devenu notre identité qu’il va falloir garder pour l’album. C’est un

peu ça l’enjeu qui nous attend, garder cet équilibre qu’on à réussi à trouver sur deux EP, sur un disque de douze ou treize titres, avec ces mélanges qu’on aime. Cet aspect un peu « quiche »  ou on prend tout ce qu’on aime, on mélange, on cherche  et c’est ce qui se transforme ensuite en  I Am Un Chien !!

DOUG : On est assez excité! C’est un peu le challenge de l’album en préparation, garder cette structure de composition un peu « maison ». Trouver un son qui tue avec les moyens du bord, avec lesquels on aime travailler.  

MySpace de I Am Un Chien

Les tendances Printemps Eté 2011 : acte I La guipure
Le Bal de l’Elysée Montmartre fête ses 16 ans
Francois-Xavier Delaby

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *