Tendances
Les 10 incontournables du week-end du 8 mars

Les 10 incontournables du week-end du 8 mars

08 mars 2013 | PAR Camille Hispard

Ce week-end sera forcément marqué par une grande touche de féminité en cette semaine de la journée de la femme. Mais il y en aura pour tous les goûts et pour tous les sexes : Toute la culture fait le tri pour vous !

Commençons en légèreté avec l’exposition « I Am Not » de la britannique Lucy Glendinning à la galerie Da-End. Des sculptures de cire, de plumes et de silicone d’une volupté troublante. Un travail sensible sur le corps humain et sur l’évolution, qui nous ramène à notre condition propre dans ce qu’elle a de plus pure. « Je veux que l’observateur face à une œuvre devienne conscient de lui-même, comme s’il se voyait en se comparant à l’objet. C’est pour cette raison que j’utilise la figure comme outil. En faisant état d’une situation je cherche à provoquer une forte réaction et renvoyer à chaque individualité jusqu’à ce que chacun se forge sa propre opinion. » « I Am Not » de Lucy Glendinning, à la galerie Da-end, 17 rue Guénégaud, 75006-Paris, Tel : 01 43 29 48 64. M° : Odéon ou Pont-Neuf. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h. Du 8 au 25 avril 2013.

Pour ceux qui n’ont pas pris leurs places à l’avance il est peut-être toujours temps d’essayer de dégoter un passe droit pour le dernier concert de Björk au Zénith de Paris ce soir ! En tournée pour son tout nouvel album « Biophilia« , le phénomène Björk débarque donc dans la capitale Paris. Après avoir inauguré ce spectacle dans l’Hexagone au Cirque en Chantier, la belle islandaise investit les lieux pour un show intimiste. Une soirée qui promet de se laisser emporter par la douce folie d’une artiste inclassable et barrée. Björk au Zénith de Paris, 211 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris, M° Porte de Pantin. Vendredi 8 mars 2013.

Pour varier les plaisirs un petit tour par les salles obscures pour découvrir le dernier film  de Terrence Malick avec Ben Affleck et Olga Kurylenko sorti cette semaine. A la merveille raconte l’étiolement d’une histoire d’amour au travers les méandres sinueux du Mont Saint-Michel, une des septièmes merveilles du monde. Après sa Palme d’Or en 2011 pour The Tree of Life la sortie de ce nouveau long-métrage est attendue et mérite qu’on s’y penche ! A la merveille, (USA, 1h52) de Terrence Malick avec Ben Affleck, Olga Kurylenko.

Ce vendredi voit également un évènement à ne pas mettre de côté : le concert de CocoRosie à la Salle Pleyel. Des mélodies romantiques et planantes dans une salle à l’acoustique pure ! CocoRosie à la Salle Pleyel, 252, rue du faubourg Saint-Honoré, 75008 – Paris, M° Ternes. Vendredi 8 mars 2013 à 20h.

Une petite pause culinaire et arrosée en faisant un détour par le célèbre établissement parisien Le Mandarin Oriental qui à l’occasion de la Fashion Week, ouvre un bar éphémère. Et pas n’importe quel bar : un bar à bulles, soit un bar dans lequel on peut déguster de grandes cuvées de champagne. Un menu de tapas sucré/salé et également prévu, à partir de 17 euros. Un peu de luxe et de volupté dans un très bel endroit. Bar éphémère au Mandarin Oriental, 251 rue du faubourg Saint-Honoré, 75001-Paris, M° Concorde, ouvert tous les jours de 17 heures à minuit, du 3 au 12 mars 2013.

Histoire de danser un peu le samedi soir direction l’Alimentation Générale. Après 2 très belles premières éditions ayant accueilli le duo Touchdown (Oslo) puis Emanuela de Luca (Bag Of Goodies/Bochum), Aurelio & Waxist vous invite à la 3ème édition placée encore une fois sous le signe du combo disco/boogie/funk/modern soul. Pour cette 3eme édition, la soirée Disco « The Boogie Connection » accueille pour la première fois une valeur montante de la scène Disco d’Amsterdam en la personne de Marcel Vogel aka Em Vee, DJ & producteur basé à Amsterdam. Au menu, une avalanche de rare groove de tous horizons pour un dancefloor comme vous en avez rarement vu, le tout mixé sur un mixer rotatif pour le plus grand plaisir de vos oreilles. L’Alimentation Générale, 64 Rue Jean-Pierre Timbaud – Paris, 01 43 55 42 50, de 22h à 4h, entrée : 10 euros avec 1 consommation.

Un peu de romantisme au nom de la femme avec l’expo L’ange du bizarre, le romantisme noir de Goya à Max Ernst qui a débuté le 5 mars au Musée d’Orsay. Une collection de 200 œuvres mêlant peintures, arts graphiques, sculptures et œuvres cinématographiques afin de retracer l’histoire du mouvement du romantisme noir du XVIIIème siècle au lendemain de la première guerre mondiale. De Goya à Géricault en passant par Delacroix, c’est l’occasion de s’enfoncer dans la noirceur romanesque d’une étrangeté quasi mystique. Et c’est demain que ça se passe ! Exposition L’ange du bizarre, le romantisme noir de Goya à Max Ernst, Musée d’Orsay,1 rue de la Légion d’Honneur, 75007-Paris, M° Solférino. Du mardi au dimanche de 9h30 à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 21h45, fermé le lundi. Tarif : 12 euros. Du 5 mars au 9 juin 2013.

Du théâtre également avec Journal d’un poilu au Théâtre La Bruyère : le récit vibrant d’un jeune homme de 19 ans, naïf et plein de vie qui va plonger peu à peu dans la violence d’une guerre marquée par la banalisation de la mort de masse. Incarné par le comédien Didier Brice, troublant de force et d’émotion, cette pièce ranime une mémoire puissante et nécessaire. Journal d’un Poilu, d’Henri Laporte, avec Didier Brice au Théâtre La Bruyère. 5 rue la Bruyère, 75009-Paris, M° Saint Georges. Du 1er février au 31 mars 2013. Du mardi au samedi à 19h, et le dimanche à 17h. Tarif : de 11,50 à 14 euros. Tél : 01 48 74 76 99.

Féminité toujours, la mairie du 9ème consacre une exposition aux femmes qui ont vu leurs destins bouleversés par les grands conflits mondiaux. C’est à travers le regard brillant du peintre iranien Reza que l’angle « Femmes, entre luttes et grâce » sera mis en lumière. Une vingtaine de photographies engagées au nom de ces femmes qui se battent et résistent dignement. « Femmes, entre luttes et grâce » de Reza, à la mairie du 9ème arrondissement, 6 rue Drouot, 75009 Paris. Tél : 01 71 37 75 09. M° Richelieu-Drouot. Du 8 au 15 avril. Vernissage le 8 mars 2013 à 19h.

Pour recharger les batteries pour toute la semaine et prendre un bon bol d’énergie, rendez-vous dimanche pour l’édition 2013 de Juste Debout, tout simplement le plus grand concours Hip Hop au monde qui se déroule tous les ans à Bercy. Un show unique qui regroupera les disciplines majeures du Hip Hop : Popping, Locking, New Style, House, Expérimental et Top Rock. Le tout agrémenté d’une mise en scène grandiose alliant lumière et danse ainsi que la présence unique du très bon Kery James, rapeur au flot incisif et tranchant. C’est du lourd et c’est Dimanche 10 mars, de 14h à 23h ! Juste Debout, au Palais Omnisports de Bercy, M°Olympiades. Tarif  : 30 euros. Tarif Groupe : 25 euros.

Hannah Szenes : le destin d’une femme combattante
10ème édition du festival « Ici et Demain »
Camille Hispard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *