Tendances
Le Yoyo, du beau son au Palais de Tokyo le 29 octobre et après…

Le Yoyo, du beau son au Palais de Tokyo le 29 octobre et après…

23 octobre 2013 | PAR Sabina Rotbart

Un nouveau lieu, le Yoyo vient d’ouvrir au sous-sol du Palais de Tokyo, dans l’espace autrefois consacré à la Cinémathèque. Concerts, clubbing, conférences et projections devraient se succéder presque non-stop.


swing at the topLes mécènes créent eux-aussi l’événement. Le 29 octobre par exemple, la soirée Swing at the top, ouverte à tous sauf aux mineurs, est organisée par la bière Grolsch. Une marque de niche déjà partenaire d’autres musées, comme le Guggenheim de New York, de nombreuses galeries indépendantes. Le décor promet d’être fun, car c’est celui, revisité par des moyens numériques, de la Factory, cette fabrique désaffectée vibrante et décadente, où Andy Warhol vivait en plein New York. S’il n’est pas sûr que vous teniez absolument à avoir une heure de célébrité, par contre vous devriez jouir du décor, scénographié par Bersanetti, décorateur de théâtre et de cinéma (les Apaches c’est lui !). Et bien sûr aussi du son, qui verra succéder, de 21H à 2h, les gens de Telepop music (live), la French touch d’Etienne de Crécy et Alex Gopher. Mais aussi Peter Hook et ses complices de l’Hacienda, ce club électro et acid house mythique du Manchester des années 80, du label éponyme Factory records. C’est là dit-on qu’est née la mode de l’After, durant des fêtes qui duraient 3 jours.

Cerise sur la platine, vous pouvez jouer le 29 à des jeux inspirés de l’univers de Warhol, sans boites de soupe mais à base de fresques collectives. A moins de préférer participer à un mur vidéo Instagram, à un atelier de sérigraphie, ou de super 8… On se demande finalement s’il restera du temps pour boire -avec modération- ou pour entendre le son très pop que fait la capsule mécanique très pensée de cette bière tellement arty qui organise la fête!

Informations pratiques :
theswingatthetop.com, ouverture des pré – ventes sur digitck.com, 8 euros, bouteille de Swingtop et hot-dog compris, à partir du 23 octobre.
Pas de vente sur place.
Interdit aux mineurs.

Sabina Rotbart

Cutlog, l’art underground venu du monde et de l’espace
Cicalfate : adieu aux mains irritées !
Sabina Rotbart
journaliste en tourisme culturel, gastronomie et oenotourisme. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *