Actu
Agenda du week-end du 12 mars 2022

Agenda du week-end du 12 mars 2022

11 mars 2022 | PAR Marion Allard-Latour

Retrouvez notre agenda du week-end du 12 mars. Au programme, danse, expositions et concert.

La danse, c’est chic!

La Maison Van Cleef & Arpels organise à Londres son premier festival intitulé Dance reflections, avec dix-sept spectacles de danse contemporaine. Le Royal Opera House, la Tate Modern et le Sadler’s Wells sont partenaires de l’événement.

Plus d’informations ici.

Les vingt ans du Palais de Tokyo

Le 12 mars de 16h à 21h, à l’occasion des vingt ans du Palais de Tokyo, le public est invité à s’interroger sur l’expression « C’était mieux avant » et d’imaginer ainsi ce que pourrait être l’avenir de l’institution. Une vingtaine de participants (cinéaste, danseur, illustrateur…) se projetteront dans le monde de 2042, imaginé par l’artiste Vava Dudu et la musicienne Tomoko Sauvage.

Plus d’informations ici.

Julie Desprairies à La Terrasse espace d’art de Nanterre

Jusqu’au 12 mars, la chorégraphe Julie Desprairies livre une performance exceptionnelle à La Terrasse espace d’art de Nanterre. L’artiste met en scène le public et investit les lieux avec humour. Une rétrospective de ses différents travaux (photographies, films…) est aussi présentée. 

Plus d’informations ici.

Exposition Lumières de Finlande au Petit Palais

Du 10 mars au 10 juillet, le peintre finlandais Albert Edelfelt (1854-1905) est à l’honneur au Petit Palais. Installé à Paris comme nombre de ses contemporains, il connaît le succès avec un portrait de Louis Pasteur. Néanmoins, il n’a cessé de se tous les étés dans son pays natal pour peindre des paysages. Une centaine d’oeuvres retracent le travail d’un artiste engagé. 

Plus d’informations ici

Sunwook Kim au Théâtre des Champs-Élysées

Le pianiste sud-coréen Sunwook Kim interprètera le 13 mars à 20h deux pièces du répertoire de Beethoven : Andante favori WoO 57 et les Sonates op. 109, 110 et 111.

Plus d’informations ici.

Visuel : Albert Edelfelt, Enfants au bord de l’eau, 1884, Helsinki, musée d’Art de l’Ateneum, galerie nationale de Finlande / collection Ahlström. © Finnish National Gallery / Hannu Aaltonen

 

(Best of Doc) « Il mio corpo », de Michele Pennetta
« Entre chien et loup » : Méta-théâtralité nébuleuse au Théâtre de l’Odéon
Marion Allard-Latour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture