Le Buzz
« Tripadvisor » piégé par un journal italien

« Tripadvisor » piégé par un journal italien

06 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Convaincu que les sites de classement des établissements ne sont pas fiables, le journal Italia A Tavola a créé un faux profil. Résultat : à la fin de l’expérimentation, le faux restaurant La Scarletta  s’est retrouvé en pôle position alors qu’il n’existe pas…

Selon le site Tripadvisor, « La Scarletta » est le nouveau meilleur restaurant de la ville de Moniga Del Garda, en Italie. Seul petit hic : il n’existe pas… Loin d’être convaincue de l’efficacité du site, qui recense et classe les établissements tels que les hôtels ou les restaurants du monde entier, la rédaction du journal italien Italia A Tavola a lancé une petite expérimentation.

L’objectif : montrer qu’il est « possible de manipuler la note d’un établissement en publiant de faux avis » et donc de berner les utilisateurs, explique France Tv Info. Pour ce faire, les membres du journal ont créé le profil d’un faux restaurant, « La Scarletta », et l’ont accrédité d’excellentes critiques. Résultat : après un mois, « La Scaletta » était devenu le meilleur restaurant de la ville d’après le classement Tripadvisor, devançant même le vrai meilleur restaurant de Moniga et ses 300 avis dont 201 « Excellent »… « Le site, remarque Italia A Tavola, ne s’est même pas donné la peine de vérifier l’existence du restaurant avec l’adresse ou le numéro de téléphone, tous deux inventés. » précise Le Soir.

« Tout ceci n’a aucun sens », Tripadvisor se défend

Après avoir été contacté par Italia A Tavola, TripAdvisor aurait supprimé la page dédiée au faux restaurant et aurait refusé de commenter cette expérimentation. « Créer de fausses listes et de fausses critiques, juste pour nous piéger, n’a aucun sens car la fraude que nous constatons quotidiennement chez nous est très différente. Cela fait plus de dix ans que nous pistons les critiques, donc nous sommes capables de différencier le comportement d’un usager normal du site de celui d’un fraudeur, c’est ainsi que nous les attrapons » s’est défendu le site. Comme l’ajoute Les Echos, Tripadvisor avait écopé d’une amende de 500 000 euros en décembre dernier pour « faux commentaires ».

Visuel : © Flickr Creative Commons / Viaggio Routard

Référendum grec : le pessimisme des dessinateurs en images
Le classique « Grand tournant » de Paul Kennedy réédité
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *