Le Buzz

Télérama se paie Le Grand Journal

07 avril 2010 | PAR Gary Serverian

Dans une enquête à charge l’hebdomadaire démonte l’émission présentée par Michel Denisot.

Un papier sur « Le Grand Journal » dans Télérama. Avant même de l’avoir lu on savait déjà dans quel sens il irait, la connivence idéologique étant a priori évidente entre le magazine et l’émission. Et bien pas du tout. Dans son édition du mercredi 7 avril, Télérama met en cause le fonctionnement du Grand Journal et de son animateur vedette, Michel Denisot, accusé implicitement d’être un proche de Nicolas Sarkozy.

 Dans une enquête de trois pages, intitulée « Météo, promo, dodo », l’hebdo étrille tour à tour les chroniqueurs de l’émission. Et tout le monde en prend pour son grade, même le très « hype » Yann Barthès. Son Petit Journal enfoncerait des portes ouvertes. Il rajouterait « du vide au vide » selon Télérama.

Pour l’hebdomadaire, Le Grand Journal manque de contenu et de profondeur. C’est le cœur du problème. Les artistes s’y succèdent pour assurer leur promo, tout en sachant qu’ils ne seront pas poussés dans leurs derniers retranchements. « C’est ce qui est chouette au Grand Journal : on peut poser la question qui fâche, mais une fois, pas deux (…) Plus personne ne l’ignore, pas même à Hollywood, Le Grand Journal  c’est le « temple » de la promo télévisuelle », conclue Télérama.

Conférence sur The Wire au forum des images
Stephen Daldry se penche sur le 11 septembre
Gary Serverian

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *