Le Buzz

Rebondissement dans l’affaire Philippe Val : Il dégage Frédéric Pommier

23 juin 2009 | PAR Charlotte

Les soupçons qui pesaient sur Philippe Val quant à son intention de bouleverser la ligne éditoriale de France Inter viennent de se confirmer. Frédéric Pommier, qui avait en charge la revue de presse matinale depuis la rentrée vient d’être officiellement remercié alors que celui ci avait permis à la station de gagner 400 000 auditeurs sur cette tranche horaire.

Là où le bât blesse c’est que cette éviction pour le moins brutale s’expliquerait pour des raisons pour le moins malhonnêtes. Philippe Val n’ayant pas apprécié la soi-disant publicité faite à Siné Hebdo et à Bakchich.info qu’aurait fait Pommier lors de ses chroniques, il aurait justifié ce remaniement «FRANCE-CINEMA-CANNES-FILM-FESTIVAL-IT'S HARD BEING LOVED BY JERK par des problèmes dans la hiérarchie de l’information de Pommier », expliquant que « la revue de presse n’était pas ce qui lui convenait le mieux » mais qu’il n’était pas question d’éviction puisqu’il jugeait que Pommier était un  garçon talentueux et qu’il n’était pas question de le placardiser. En attendant, il a bien été éjecté de son créneau habituel.

Les syndicats SNJ, SNJ-FO, SNJ-CGT et SUD ont immédiatement réagi en diffusant un trac intitulé « Stop ! » qui précisait que l’intersyndicale ne tolérerait «aucun règlement de compte personnel, aucune suspicion illégitime, aucun procès d’intention, aucune mise au rancart d’un membre de la rédaction pour des motifs non professionnels. Notre confrère paye surtout le fait d’avoir cité Siné Hebdo dans la revue de presse. Philippe Val, à l’époque directeur (et actionnaire) de Charlie Hebdo, lui en avait vertement et devant témoins fait le reproche. »

Se confortant dans leurs précédentes déclarations, les syndicats de la station ont tenu à rappeler aux dirigeants que la ligne éditoriale ne se discutait pas et qu’ils jugeaient cette « décision  inacceptable » demandant ainsi sa révision.
Affaire à suivre…

Lascars : LA comédie de ce début d’été
The place 2b ( 23 juin)
Charlotte

8 thoughts on “Rebondissement dans l’affaire Philippe Val : Il dégage Frédéric Pommier”

Commentaire(s)

  • Mathilde

    Bon article, complet, informatif.
    Sauf le titre peut être pas très sexy !
    J’aurai plutôt titré : « Val secoue le Pommier » !
    Mais ça ne fait peut être rire que moi !

    juin 23, 2009 at 12 h 13 min
  • « Val secoue le pommier », c’est déjà un titre de Marianne !

    juin 23, 2009 at 14 h 32 min
  • lhostis

    VAL, petit vengeur teigneux qui assouvit une vieille rancune, voilà où ça mène le gauchisme qui se sarkozyse. S’il fait bien son travail, il ira chez le Pape avec le pétomane Bigard. Quelle honte.

    juin 23, 2009 at 15 h 01 min
  • Rémi

    « Val secoue le Pommier » fut d’abord le titre de Télérama avant d’être celui de Marianne…Un titre un peu facile, mais ça fonctionne…

    juin 24, 2009 at 0 h 38 min
  • Désolé de venir ainsi vous déranger dans votre antre, mais on écrit : « là où le bât blesse ». Le bât est la selle des bêtes de somme qui, parfois, pouvait blesser l’animal.

    Sinon, « homo pommier lupu » aurait pu être un bon titre.

    juin 25, 2009 at 9 h 57 min
  • Erwan

    Merci beaucoup pôur ce coup bât :)

    juin 25, 2009 at 13 h 54 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *