Le Buzz

Martine perd son papa-dessinateur

23 janvier 2011 | PAR Sonia Dechamps

Après son scénariste en 1997, c’est son illustrateur que perd aujourd’hui Martine ; la jeune héroïne qui a su traverser les époques.

C’est en 1954 que paraissait la première des aventures de Martine : « Martine à la ferme ». La petite fille n’était, alors, pas encore accompagnée de Patapouf ; le teckel à poils longs qui lui tiendra fidèlement compagnie par la suite.
Traduites dans une quinzaine de langue, les aventures de la fillette (prenant le nom de Debbie aux Etats-Unis, de Martina en Italie…) ont, jusqu’à aujourd’hui, accompagné plusieurs générations d’enfants, dans de nombreux pays. Encore en 2010 paraissait un nouvel album, le soixantième : « Martine et le prince mystérieux ».
Pour l’anecdote, la petite fille comptait Michael Jackson parmi ses fans. Ayant découvert l’œuvre de Marlier par des puzzles Martine, le chanteur avait invité l’illustrateur et sa femme à le rencontrer à Paris, lui proposant même d’acheter des originaux… proposition alors déclinée par Marlier.

Martine, ce sont des albums, mais aussi – entre autres – des jeux vidéos, des caricatures (ces couvertures aux titres fantaisistes ; « Martine travaille plus pour gagner plus », « Martine et son i-phone », « Martine a loupé la GayPride » pour n’en citer que trois) et… un dessin animé en 3D en préparation pour la fin 2011. Occasion pour la petite fille de se refaire une jeunesse, de toucher – encore – une génération supplémentaire.

Mais si Martine a survécu, en 1997, à la mort de son scénariste Gilbert Delahaye – le fils de Marlier assurant depuis le récit -, ses aventures s’arrêteront avec la disparition de son illustrateur. En effet, comme Hergé avec Tintin, ce dernier avait décidé qu’après sa mort il n’y aurait pas de suite.

Louis-Ferdinand Céline privé des célébrations nationales 2011
Festival de l’Alpe d’Huez, le palmarès!
Sonia Dechamps

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *