Politique culturelle
Louis-Ferdinand Céline privé des célébrations nationales 2011

Louis-Ferdinand Céline privé des célébrations nationales 2011

23 janvier 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

L’association des fils et filles de déportés juifs de France (FFDJF), présidée par Serge Klarsfeld, s’est indignée mercredi dans un communiqué de voir l’anniversaire de la mort de l’écrivain Louis-Ferdinand Céline inscrite sur la liste des célébrations nationales 2011. Fréderic Mitterrand est revenu sur cette décision en retirant la mention de l’auteur, mort il y a 50 ans, du « Voyage aux Bout de la Nuit » et de « Mort à crédit ».

Pourtant, loin d’être complaisante, la notice rédigée par Henri Godard, professeur émérite à la Sorbonne soulignait l’antisémitisme de Céline en écrivant: « Doit-on, peut-on célébrer Céline ? Les objections sont trop évidentes. Il a été l’homme d’un antisémitisme virulent (…) Mais il est aussi l’auteur d’une oeuvre romanesque dont il est devenu commun de dire qu’avec celle de Proust elle domine le roman français de la première moitié du 20e siècle ».

« Après mûre réflexion, et non sous le coup de l’émotion, j’ai décidé de ne pas faire figurer Céline dans les célébrations nationales », a annoncé M. Mitterrand. « Ce n’est en aucun cas un désaveu à l’égard du Haut comité (chargé d’établir la liste des personnalités célébrées) mais une inflexion que j’assume pleinement »,.

Serge Klarsfeld a adressé ses « félicitations à Frédéric Mitterrand ( pour ) avoir eu le courage de désavouer ceux qui, dans son ministère, ont laissé passer cette bourde », a-t-il dit à l’AFP.

Auteur du « Voyage au bout de la nuit » ou encore de « Mort à crédit », Louis-Ferdinand Céline (1894-1961) a rédigé de nombreux pamphlets violemment antisémites avant et pendant l’Occupation.

Henri Godard  a déclaré à l’AFP se sentir « intégralement piégé par ce recul » du ministre de la Culture dont il n’avait pas été informé : « Je tombe des nues, personne ne m’a contacté », a-t-il lancé. Pour lui, il s’agit aussi « d’un désaveu du Haut Comité » présidé par l’historien Jean Favier.

Cette décision provoque la colère de nombreux artistes et intellectuels. Pour BHL cité dans le Monde : « Il ne faut surtout pas s’opposer à la commémoration de Céline. Cette commémoration doit précisément servir à explorer l’énigme qui fait que l’on peut être à la fois un très grand écrivain et un parfait salaud. »

(c)

L’antihéros des séries TV, un héros de notre temps?
Martine perd son papa-dessinateur
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Louis-Ferdinand Céline privé des célébrations nationales 2011”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    Soutenez Toute La Culture