Le Buzz
La collection d’art Henri-Georges Clouzot mise aux enchères

La collection d’art Henri-Georges Clouzot mise aux enchères

10 octobre 2012 | PAR Charlotte Bonnasse

Cinéaste de profession, le « Hitchcock français » de son surnom était aussi amateur d’art à ses heures. Toute sa collection sera mise en vente par la maison Christie’s à partir du 1er décembre à Paris. Les gains, estimés entre 3 et 5 millions d’euros, iront entièrement au Secours Catholique.

Henri-Georges Clouzot, surtout connu pour ses thrillers à succès « Le Salaire de la peur », « les Diaboliques » et « Quai des Orfèvres », fut longtemps l’ami de Georges Braque et de Picasso. Il apprit à peindre auprès de l’un, et réalisa un splendide documentaire sur l’autre, « Le mystère Picasso », qui traite de la naissance du peintre et de la genèse de certaines de ses oeuvres, aujourd’hui classées trésor national. Réunis sous l’enseigne de l’hôtel mythique « la Colombe d’Or » à Saint-Paul-de-Vence comme de nombreux artistes de l’après-guerre, ils s’attablent en compagnie de Miro et tous les autres (Simone Signoret, Brigitte Bardot, mais aussi Matisse, Chagall…)

Ses goûts ne sont pas à refaire, puisqu’on pourra admirer du 23 au 30 novembre des pièces comme « Peinture, 9 février 1960 » de Pierre Soulages, « Relief gris N°V » de 1956 d’Antoni Tapies, ainsi qu’une étude de décor pour ballet de Robert Delaunay ou même une sculpture de l’américaine Louise Nevelson. Mais la pièce-phare de cette collection est bel et bien « Femina Dulce Malum » de Jean Dubuffet (sous-titrée « Corps de dame tâché de rouille et de lilas »), et estimée entre 1 et 1,5 million d’euros.

Le Secours catholique a annoncé jeudi qu’Inès Clouzot (décédée en 2011) avait également légué à l’association la totalité des droits des films : « C’est pour le Secours catholique, un honneur et une réelle fierté de recevoir une si généreuse contribution à sa mission. C’est une reconnaissance de la particularité de notre action de proximité menée avec les plus pauvres, à la fois en France et dans le monde », s’est réjoui le secrétaire général du Secours catholique, Bernard Thibaud, dans un communiqué. La donation comptera également les biens immobiliers du couple Clouzot.

Visuel 1 (à la une) : « L’assassin habite au 21 » de Henri-Georges Clouzot.

Visuel 2 (en-tête): « Le Mystère Picasso », de Henri-Georges Clouzot.

Alex Gopher, Axel le Baron, Blamma! Blamma! et Juveniles remixent The Popopopops
Villa + Discurso : Comment se souvenir de l’horreur ? Telle est la question
Charlotte Bonnasse

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *