Le Buzz

Facebook : haut en couleur et sus aux chiffres!

11 janvier 2010 | PAR Ariane Lecointre

Les couleurs de soutiens-gorge ont investi le réseau social facebook, au grand dam de certains, qui n’ont pu résister à l’envie de réagir!

Arc-en-ciel depuis jeudi sur les profils féminins de facebook, les couleurs sont à l’honneur! Blanc, rouge bordeaux, noir, bleu clair…Les interprétations de la gente masculine ont été diverses et variées, beaucoup ont mis du temps à comprendre qu’il s’agissait en fait de couleur de soutien-gorge. Pas évident ceci dit de faire le lien! Parti des États-Unis, le buzz ne s’est pas fait attendre en France…

Les filles ont donc reçu ce petit mail qui a provoqué tant de réactions : « C’est un jeu… tu écris la couleur de ton soutif dans ton statut… Mais juste la couleur et rien d’ autre! Ensuite tu envoies ce message à tes contacts filles UNIQUEMENT! C’est une manière de donner un coup de pouce au mouvement pour la prévention du cancer du sein… Et nous verrons combien de temps ça prendra pour que les mecs se demandent pourquoi toutes les filles ont une couleur en statut!« . Cancer du sein peut-être, ou bien une excuse valable pour se permettre de telles digressions, quoiqu’il en soit, la réplique ne s’est pas faite attendre.

calecons2

soutif3

Et les hommes ont répliqué en affichantà leur tour les chiffres ou en annonçant la couleur, selon les préférences. Couleur du caleçon bien entendu, comme pour se venger avec une répartie éblouissante : « Messieurs, postez la couleur de votre caleçon! Ce serait pour la lutte conter le cancer des testicules? NON! Pas contre le cancer des testicules, simplement PARCE QU’ELLES NOUS CASSENT LES COUILLES avec leurs couleurs de soutifs!« .
Les chiffres ont quant à eux donné lieu à différentes explications : l’âge du premier rapport sexuel avec préservatif,  » la dernière fois que vous avez porté une capote  » ou encore, plutôt bon enfant, la taille de votre écran. Là, il s’agirait de lutter contre le Sida.

Le buzz a remporté un véritable succès, de nombreux groupes  regroupant plusieurs milliers de membres ont été créés :  » On s’en fout de la couleur de ton soutif, pends toi avec !  » (12 000 membres),  » On s’en branle de la couleur de votre soutif!  » (3000 membres),  » On s’en fout de la couleur de ton soutif si ya pas la photo qui va avec …  » (5000 membres).

Bref, le jeu a bien pris mais le réseau s’en lasse vite et on frise l’indiscrétion. À croire que rendre public l’intime gagne à être énigmatique.

Eric Rohmer est mort
Les Ballets Russes
Ariane Lecointre

One thought on “Facebook : haut en couleur et sus aux chiffres!”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *