Le Buzz

Facebook boycotté

24 février 2010 | PAR Ariane Lecointre

Certains utilisateurs du réseau social Facebook ont choisi de tester leurs limites le dimanche 28 février, « journée sans ». Certains font un carême d’internet.

Ils sont plus de 100 000 petits Français à relever le défi d’une journée sans Facebook, 220 000 à ne pas s’en sentir capables. Le dimanche 28 février sera une journée blanche : pas de tchat, pas de « comments » sur les « Walls », pas de « notifications ». L’événement est intitulé, sur Facebook évidemment, puisque c’est le point de départ, journée mondiale sans Facebook. Le but de la manœuvre est de dénoncer les addictions à internet en général, de réclamer la sécurité du réseau et la sacro-sainte liberté d’expression par le biais du bouton « j’aime pas ». Il faut ensuite lire les commentaires des « facebookiens » désemparés. Ce réseau n’est-il encore qu’une boîte mail vaguement chronophage?
Le boycott s’adresse aussi aux anglophones et hispanophones, beaucoup moins enthousiastes que les Français. Seulement 99 Espagnols et 9 246 Anglais ou Américain n’iront pas sur Facebook le 28 février, ils laissent les Français se battre.

Sortie ciné : Shutter Island ou la brume rétro de la paranoïa
Rapt de Lucas Belvaux débarque aux USA
Ariane Lecointre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *