Le Buzz

Carla Bruni calme le jeu

09 avril 2010 | PAR Gary Serverian

Interviewée sur la radio Europe 1, la Première Dame a joué la carte de l’apaisement à propos de l’ « affaire Dati ».

Alors que certaines rumeurs circulent sur les infidélités du couple présidentiel, la Première Dame tenait à clarifier les choses. Elle s’est exprimée mercredi soir sur Europe 1. Dans un premier temps Carla Bruni a rappelé le sens de son intervention : «  je suis venue pour relativiser, pour éviter qu’une affaire qui n’a aucune importance ne prenne des proportions que je trouve ridicules, insignifiantes ». La femme du Président de la République a insisté sur le fait que ces rumeurs n’avaient « aucune importance » pour le couple présidentiel. Les seules préoccupations de Nicolas Sarkozy étant « la France et les Français qui traversent une crise très difficile ». Si dans l’entourage du chef de l’Etat on accuse Rachida Dati d’être la source de ces rumeurs, la Première a souhaité calmer le jeu. « Il n’y a pas de complot. Il n’y a pas de vengeance » a-t-elle insisté.

Si la démarche de Carla Bruni avait pour objectif d’éviter un scandale d’Etat, il semblerait que l’opinion n’accorde que peu d’importance aux éventuelles infidélités présidentielles. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par le CSA, paru vendredi matin dans les colonnes du quotidien Le Parisien, Aujourd’hui en France. A la question « les informations et rumeurs concernant la vie privée des hommes et des femmes politiques influent-elles sur le jugement que vous portez à l’égard de ces personnalités », 82% des personnes interrogées répondent « non », 17% « oui » et 1% « ne se prononce ». Ce constat varie légèrement en fonction de l’âge. Si les moins de 30 ans y sont particulièrement attentifs ( 73% de « non »), la catégorie des plus de 50 n’y accorde qu’une importance toute relative ( 87% de « non »). Cette enquête a été réalisé les 7 et 8 avril auprès d’un échantillon représentatif de 802 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.


EXCLU – Carla Bruni-Sarkozy : « il n’y a pas de complot »
envoyé par Europe1fr. – L’info internationale vidéo.

Les amours croisées de Bal-Trap au Guichet Montparnasse
Un Dîner De Cons à l’américaine
Gary Serverian

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *