Le Buzz

Ardisson poursuit Zemmour en justice

26 mars 2010 | PAR Gary Serverian

L’animateur attaque le journaliste pour diffamation.

Dans sa lettre d’excuses à l’intention de LICRA, le journaliste remet en cause les méthodes de travail de Thierry Ardisson. Eric Zemmour y exprime ses regrets tout en étayant ses propos de divers arguments. Et surtout il renvoit l’animateur de Salut les terriens face à ses responsabilités. L’écrivain dénonce «la mise en scène toute de gouaille cynique d’un Ardisson sur Canal+, qui prévient d’avance par un panneau, comme dans les dessins animés de Tex Avery : Attention, Zemmour dérape, et qui mime un effarement scandalisé d’autant plus surjoué qu’il est enregistré et inséré a posteriori». Eric Zemmour rajoute que, pendant l’émission, l’animateur aurait pris «un air patelin, pour (lui) glisser à l’oreille: « Tu as un rôle très important dans la société, [celui] de dire les vérités qui dérangent… Ne t’inquiète pas, je te protégerai au montage. » Car si mes propos étaient si infâmes à ses yeux, pourquoi ne les a-t-il coupés au montage?»

Déclarations qui n’ont pas manqué de faire réagir Stéphane Simon, le co-producteur de l’émission. « On n’a pas supporté l’idée qu’il puisse nous mettre en cause. On ne va pas se laisser diffamer par quelqu’un qui change d’avis et de version comme il change de semaine ». De son côté l’animateur a proposé de « laisser les rushes à disposition de qui veut pour vérifier qu’aucun plan n’a été ajouté au montage ». Face à des accusation surprenantes, puisqu’elles interviennent trois semaines après l’émission, Thierry Ardisson a confirmé son intention d’attaquer le journaliste en diffamation.

A noter par ailleurs qu’Eric Zemmour devrait conserver son poste au sein de la rédaction du Figaro. Etienne Mougeotte, directeur des rédactions du quotidien, l’a confirmé mercredi au Monde, en marge de son voyage d’étude aux États-Unis. L' »entretien préalable au licenciement » évoqué lundi par le quotidien s’est transformé en simple entrevue. L’ancien patron de TF1 ayant utilisé cette expression pour lui « donner un caractère solennel ».

Si la terminologie a changé, la date reste la même. Le lundi 29 Eric Zemmour reviendra avec Etienne Mougeotte sur ses déclarations prononcées le 6 mars dernier dans l’émission Salut les terriens. A cette occasion le journaliste avait déclaré que si « les Français issus de l’immigration étaient plus contrôlés que les autres, c’est parce que la plupart des trafiquants étaient Noirs ou Arabes ».

Katherine Heigl quitte Grey’s Anatomy
Une 30 e édition sans sel pour le Salon du Livre
Gary Serverian

3 thoughts on “Ardisson poursuit Zemmour en justice”

Commentaire(s)

  • Isalli87

    Je ne vous félicite pas Mr Ardisson, et je vous croyais plus « grand ».
    Vous me décevez profondément, et piéger ainsi l’un de nos meilleurs journalistes qui ne tient pas un discours de langue de bois, ce n’est pas digne de vous.
    Adieu Monsieur De Ardisson.

    Madame Isabelle ROSSE

    mars 26, 2010 at 18 h 50 min
  • BENBOURNANE

    Je trouve juste abbhérant de voir une personne comme Mr Zemmour qui se dit cultivé et intelligent avoir des idées aussi restrictives sur une population dont apparemment il ne connait que ce qu’il lit dans les journaux. Donc si une personne d’une communauté vol c toute celle ci qui est voleuse et bien je vous tire mon chapeau Mr Zemmour vous nous avez prouvé qu’il ne suffit pas de LIRE pour avoir un jugement impartial et juste. Sabrina

    mars 26, 2010 at 21 h 42 min
  • DD

    « Libération » avait pourtant abordé indirectement le sujet sans que cela ne choque étrangement personne : « Rappel »
    Titre «Les prisons manquent d’imams»
    Comment lutter contre le prosélytisme islamiste en prison ? (…)
    Combien y a-t-il de musulmans en prison ?
    Un peu plus de la moitié des détenus seraient d’origine musulmane. Et jusqu’à 70 % dans certains établissements. Même s’il n’y a pas de statistiques au niveau national, chaque prison sait combien de détenus font le ramadan, la prière. Elles peuvent aussi établir des statistiques sur la base des prénoms. Les aumôniers musulmans ont également une appréciation.
    http://www.liberation.fr/societe/0101119457-les-prisons-manquent-d-imams
    Plusieurs poids plusieurs mesures dans notre pays où la dictature de l’information est de rigueur ?… Ce n’est pas pour rien que pour la plupart des représentant de la gauche caviar et les coco refusent toute stat sur le sujet pour continuer à manipuler l’opinion publique.

    mars 27, 2010 at 7 h 48 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *