Le Buzz
Andres Serrano : « Je suis un artiste profondement chrétien »

Andres Serrano : « Je suis un artiste profondement chrétien »

19 avril 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Alors que l’archevêché d’Avignon s’affole depuis plusieurs semaines face au Christ de Serrano, affiche de l’exposition anniversaire pour les 10 ans de la Collection Lambert. « Je crois aux miracles » a débuté le 12 décembre et se termine le 8 mai. Ce dimanche, une vitesse supérieure a été passée dans la folie extrémiste. Cinq chrétiens radicaux ont saccagé l’œuvre d’art. Le photographe Andres Serrano réagit aujourd’hui dans une interview donnée à Liberation.

« Je n’ai aucune sympathie pour le blasphème » a insisté l’artiste qui revendique être « un artiste chrétien ».  L’objet du scandale est une photographie intitulée « Immersion Piss Christ », mettant en scène un crucifix plongé dans l’urine de l’artiste.  L’oeuvre, réalisée en 1987 est mondialement connue et exposée depuis quatre mois déjà à au sein de la collection Lambert dans le cadre de « Je crois aux miracles » , l’exposition anniversaire pour les 10 ans de la présence du musée à Avignon.

« Je suis choqué de voir que ce traitement puisse être infligé à une photographie qui a été prise il y a près de trente-cinq ans » a ajouté le photographe.

« J’aimerais travailler au Vatican, réaliser une grande oeuvre religieuse à Rome, dans les églises de la cité pontificale », a également indiqué Andres Serrano qui assure qu’il aimerait « que le Saint-Siège comprenne que je suis un artiste profondément chrétien de mon temps ».

Le musée  ouvre ses portes aujourd’hui sous protection policière.

(c) visuel:  « Un employé de la Collection Lambert devant Piss Christ, l’œuvre en partie détruite d’Andres Serrano ». Crédits photo : JEAN-PAUL PELISSIER/REUTERS

Paris ouvre ses données publiques
Bell x1 : Bloodless Coup, un nouvel album rafraîchissant !
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Andres Serrano : « Je suis un artiste profondement chrétien »”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *