Tendances
Chloé ou l’élégance tranquille

Chloé ou l’élégance tranquille

08 mars 2011 | PAR Avela Guilloux

Hannah Macgibbon s’amuse à colorer sa collection d’une fantaisie graphique d’inspiration 70’s, au chic tranquille

La tendance incontournable de l’hiver 2011-2012, c’est le patchwork. La directrice artistique de Chloé s’est amusée à façonner des silhouettes par un jeu de collages en découpant, puis assemblant des rectangles de tailles, couleurs et matières différentes. La soie, la maille, le feutre, le cuir, le python et la fourrure se mélangent en damier irrégulier, pour donner du relief aux vêtements. Les pantalons sont bicolores, avec des bandes de cuir qui longent la jambe, façon pantalon de smoking revisité et les pulls en maille sont traversés par des formes géométriques multicolores. Ce jeu de formes ne laisse rien au hasard,comme dans un tableau, chaque détail est minutieusement étudié.
Le leitmotiv de la saison chez Chloé, c’est le reptile, omniprésent tout au long du défilé: du python véritable, à de la soie ou du satin brillant imprimé serpent, et même en motif sur un robe en maille.
On retrouve aussi le thème  » blouse en soie » chic qui nous a suivi tout l’hiver,et qui est ici décliné sous toutes ses formes.
Le vestiaire du soir se fait plus sombre, avec une combinaison pantalon noir large à manches bouffantes très 70’s, une salopette en cuir ajustée, portée sur une chemise blanche en soie, ou une robe noire à col lavallière portée avec une veste en cuir oversized.
En final, une magnifique cape écrue,avec une lavallière incroyable.
Des formes des vêtements aux brushing très « drôles de dames » des mannequins resplendissants, un défilé empreint de références Seventies, qui confirme une fois encore l’attrait de la créatrice pour cette décennie. Chloé s’impose encore une fois pour dicter les tendances du prêt-à-porter, et c’est tant mieux.Une belle élégance, qui fera sans nul doute autorité l’hiver prochain…On a toutes envie d’être cette femme Chloé, qui promène son élégance tranquille, et pour qui le luxe n’est jamais ostentatoire.

We want sex equality: quand les ouvrières se révoltent
L’Oiseau Bleu, »The Battle of the War », à l’Européen: Le débile volatile et l’économie de marché.
Avela Guilloux

One thought on “Chloé ou l’élégance tranquille”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *