Spectacles
Tous en piste! Le cirque est à l’honneur à Paris

Tous en piste! Le cirque est à l’honneur à Paris

03 février 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Assez loin de la piste aux étoiles, le  mot « cirque » semble tendance, il quitte parfois les chapiteaux pour glisser vers la musique ou des soirées très parisiennes . voici quelques rendez vous pour découvrir ce nouveau genre en passe de devenir un  classique.

Résolument contemporain, vous pourrez découvrir jusqu’au 13 février Am, le spectacle de  la 22e promotion des étudiants du Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne, à la Villette. Guidés par Stéphane Ricordel, cofondateur des Arts Sauts, ils explorent deux états nécessaires, celui du repli intérieur et celui du partage collectif de tous les possibles. Dans une scénographie mobile où l’air, l’eau,le sable et l’image dessinent la piste, ils témoignent de leur force et de leur fragilité à travers une grande diversité de spécialisations circassiennes.

Espace Chapiteaux – Parc de la Villette 211, Avenue Jean Jaurès 75 018 Paris,,mercredi, vendredi et samedi à 20h30 / jeudi à 19h30 / dimanche à 16h00,01 40 03 75 75

Dans une autre ambiance, le weekend au Cirque Bonheur tend du côté de la fête. Ce weekend c’est IBIZA et tous ses fans qui seront à l’honneur. Robert DIETZ  représentera  The White Island, le Pacha, Cadenza et Vagabundos… Samedi ce seront tous les amis de l’île qui organiseront la fête : ATTENTION DRESS CODE : ZOO PARTY ce samedi ! La soirée commencera par un diner dès 21h.

Samedi 5 février. LE DINER du Bonheur à 21H00 (35 euros hors boisson) -CLUB dès 23H30. Réservation auprès de Salomé ([email protected]), 34 rue Marbeuf, 75008, Paris

Le cirque des mirages est composé d’un duo, Parker et Yanowski . » Ils ont  inventé lune sorte de cabaret-théâtre expressionniste et fantasmagorique à l’univers trouble et troublant, qui défie nos sens, bouscule nos habitudes, explose nos carcans. Le Cirque donne à voir, à entendre, à rire, à penser. Le corps dégingandé de Yanowski s’allonge et déborde dans une gestuelle saisissante. Le doigté impassible de Parker martèle une étrange rythmique, sans fioriture mais avec une précision de métronome. Les textes nous plongent dans une eau pas très claire, sur laquelle voguent d’improbables pirates, des prostituées en goguette ou des aristos en bout de course. Le Cirque va bien au-delà du spectacle, c’est une expérience totale, musicale, visuelle, textuelle, à la fois violente et poétique, dont on ressort forcément chamboulé. Difficile à définir, puisque tellement hors norme. »

Ils seront en spectacle le 5 mars au Théâtre du Rond Point.

Du coté des théâtres, et notamment du jeune public, le cirque est aussi présent. « L’atelier du peintre » est une création du célèbre Cirque Plume, du 24 au 26 février qui  invite les enfants dès 6 ans  à un voyage artistique à travers les époques, entre hommages et clins d’oeil aux références de la peinture. La lumière est la première nécessité du peintre. Sur scène, la confrontation devient ballet, expression de sentiments où se mêlent l’admiration et la crainte. Comme toujours chez Plume, L’atelier du peintre est un spectacle de cirque poétique où une trampoliniste s’envole dans un nuage de pétales rouges, où les numéros de roue allemande, de jonglage et d’acrobatie s’enchaînent avec légèreté. Le tout emmené par deux clowns décalés.

Théâtre André Malraux, Place des Arts, 92500 RUEIL MALMAISON, jeudi , vendredi, samedi à 20h30

Du coté théâtre toujours, mais en mode adulte, ne ratez pas le spectacle Bethsabée, où   la fois comédienne, clown, contorsionniste et poétesse Audrey Barrin tord seule ses mots et son corps pour livrer à son public un grand moment de théâtre.

Théâtre du temps, 9 rue du Morvan75011,tous les dimanches à 16h à partir de dimanche 7 novembre 2010 jusqu’au dimanche 27 février 2011,(relâche de dimanche 26 décembre et le 2 janvier 2011).Réservation au 01 43 55 10 88

La mémoire retrouvée des Ephrussi
La nuit des Publivores fête ses 30 ans au Rex les 25 et 26 mars 2011
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture