Théâtre

Wajdi Mouawad orphelin de Choeur à Avignon

Wajdi Mouawad orphelin de Choeur à Avignon

20 juillet 2011 | PAR Claire Linda
La présence de Bertrand Cantat dans la mise en scène de Wajdi Mouawad a soulevé une violente polémique. Confronté à des jugements moraux et à la douleur d’un père, l’artiste a choisi de ne pas participer aux représentations avignonnaises par respect pour Jean Louis Trintignant présent au festival (avant de décider d’annuler sa venue pour le spectacle Trois Poètes Libertaires du XXe Siècle). Malgré lui, le chanteur est devenu le symbole des « batteurs de femmes » mais quelle est la place du symbole face à la justice ? Il a purgé quatre années de prison pour « l’homicide involontaire » de Marie Trintignant. La justice a condamné Bertrand Cantat. A présent, l’opinion publique condamne l’artiste à ne pas exercer son métier et lui refuse sa legitimité au sein d’un tel projet.
Wajdi Mouawad présentera donc une représentation tronquée d’un de ses interprètes pour la  trilogie des Femmes les Trachiniennes, Antigone et Electre de Sophocle dans une traduction du poète Robert Davreu. Lors de la conference de presse, le metteur en scène ne s’est pas exprimé sur l’absence de Bertrand Cantat, ni sur le procedé de « remplacement » laissant ainsi planer un mystère teinté de regret, d’autant plus grand, que le metteur en scène a expliqué la collaboration et le travail réalisés avec Bertrand Cantat : compositeur des musiques et interprète du Choeur. Dans la Tragédie grecque le choeur est ce lieu d’expression de la folie des hommes, celui qui se questionne sur l’agissement des protagonistes. La musique rock s’est imposée comme une évidence à Wajdi Mouawad. C’est le lyrisme du rock et aussi ses chanteurs/poétes tels que Jim Morrison ou Kurt Cobain, qui ont convaincu le metteur en scène de son utilisation, afin que son projet embrasse une dynamique artistique puissante, il avait besoin d’un courant émotif et donc de la brulûre nécessaire du rock. Car il est ici question de la notion de chute, de rupture, de cassure violente dans une trajectoire de vie. Le drame menace les protagonistes de Sophocle : les Trachiniennes, Antigone et Electre tanguent entre « les lois de la nature et celle des hommes, le destin tragique de chacune de ces femmes est scellé par des choix ; Déjanire et  la capacité à aimer à la hauteur de sa douleur, Antigone confrontée à la justice et la tentative de réconciliation , Electre et  la réparation d’un meurtre par la vengeance « .
Le spectacle est représenté à la Carrière de Boulbon du 20 juillet au 25 juillet 2011 dans le cadre du Festival d’Avignon.
18 Jours : un parcours saisissant au sein du printemps égyptien
Le nouveau clip plastique des Beastie Boys réalisé par Spike Jones
Claire Linda

One thought on “Wajdi Mouawad orphelin de Choeur à Avignon”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *