Théâtre
« Voyages avec ma tante », turbulences au Théâtre Hébertot

« Voyages avec ma tante », turbulences au Théâtre Hébertot

24 février 2019 | PAR Emilie Zana

Adapté du roman du célèbre écrivain britannique Graham Greene et après son succès à Londres et à Broadway grâce à la mise en scène de Giles Havergal, c’est au tour de Nicolas Briançon de traduire sur les planches Voyages avec ma tante. Une rencontre rocambolesque grâce à une mise en scène surprenante, dynamique et à l’intrigue alambiquée.

C’est l’histoire de Henry Pulling, un British employé de banque à la retraite, qui voit chambouler sa vie un peu trop tranquille par la brusque arrivée de sa tante Augusta, septuagénaire aventurière et délicieuse mais surtout pleine de mystères. Accrochez-vous, car ce duo va décoller et vivre une aventure riche en rebondissements.

La mise en scène, virevoltante, est à l’image d’un quatuor : à eux-seuls, les quatre comédiens vont alterner une vingtaine de rôles dans une orchestration savamment exécutée. Les comédiens n’ont pas de personnage fixe, Henry sera par exemple joué successivement par les quatre comédiens tout au long de la pièce. Toutefois, Tante Augusta sera l’oeuvre unique de Claude Aufaure, et l’on assiste à une bluffante métamorphose lorsque ce grand comédien se saisit d’une canne pour interpréter ce personnage excentrique.

Les métamorphoses sont ainsi nombreuses, au même titre que les aventures que va traverser Henry – aventures dont on a du mal à rester accroché tout du long. Les rencontres entremêlées sur fond mystérieux à base de secrets du passé, de doutes, de questionnements et de voyages à l’international, rendent cependant l’intrigue prenante grâce au jeu précis et délicieux des comédiens Claude Aufaure, Jean-Paul Bordes, Dominique Daguier et Pierre Alain Leleu.

Le décor simple suffit à nous emmener en voyage puisque les comédiens eux-mêmes enrichissent le décor (parfois devenant décor) par des mouvements et des sons donnant vie aux scènes (dans le train par exemple), le tout avec humour. On rit beaucoup également grâce à la touche originale et moderne apportée par Pierre Alain Leleu notamment dans ses imitations de policier ou même de perroquet. 

En somme, un voyage multi-destinations avec Voyages avec ma tante au théâtre Hébertot – 78 bis boulevard des Batignolles 75017 Paris – du mardi au samedi à 19h et le dimanche à 18h.

Visuels : affiche et Photo libre ©François Berthier

Aux Invalides, Rémi Géniet et l’Orchestre de chambre de Toulouse magistraux
Naître et grandir en exil
Emilie Zana

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *